[RP] L'avenir est entre nos mains !

Région comprenant entre autre Urpis et Ertuën, région centrale où se retrouve les habitant de toute l'île.

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Alexheya » 11 Février 2015, 19:20

Je tenais ma chance de montrer toute ma haine envers cette "Déesse". Hécate, toi qui m'a prit la vie et réservé un funeste destin avant de lâchement m'abandonner sans me donner le moindre espoir lors de mes plus sombres heures, celles avant ma mort véritable.

La demeure des dieux m'avait offert la possibilité de me libérer de ce corps mortel et trop jeune pour supporter le monstre que j'étais, et que je m’apprêtais à devenir. Je ne possédais pas d'enveloppe charnelle, mais je me sentais bien là, présente au milieu de tous ces gens, le regard tétanisé ou médusé, rivé sur les êtres d'une puissance sensée être éternelle. J'avais déjà goûté au sang d'Hécate, puisque c'était cela même qui avait abrégé ma vie dans les bras du seul homme que j'avais aimé.

Nous disparaîtrions quoi qu'il advienne, même si les dieux avaient décidé de nous faire "renaître", nous passerions de toute évidence par une mort certaine, et très probablement déchirante. La mortalité chez un Dieu est très mal vue, et c'est cela même qui les épouvante alors même que nous nous trouvons à leurs pieds.

Hécate ne sembla pas porter la moindre attention à ce que je venais de lui cracher en plein visage, mais cela ne fit qu'accroître ma haine. Je n'avais plus à m
garder la moindre parcelle d'humanité, ma fin étant déjà écrite. Nous rappelerons nous vraiment de notre ancienne vie, ou cela sera-t-il un véritable renouveau? Je n'en avais cure, si je peux me souvenir du jour où j'ai détruit ma propre malédiction, je n'en serais que plus fière.

"Je suis désolée chérie, j'ai été honorée de te rencontrer et de vivre ces quelques mois en ta compagnie, mais maintenant que tout ceci arrive à terme, je vais enfin réaliser ce pourquoi je suis revenue, la seule motivation qui m'a gardée en vie. Et je vais devoir user de ma folie pour réussir mon coup. Je ne peux te laisser le temps de faire tes adieux, il est déjà trop tard pour nous."

Amie, double ou simple Paladine, Alexendra n'était plus ma priorité, puisque de toute évidence je ne saurais la protéger, et je n'ai plus besoin d'elle pour vivre, mais j'ai besoin de son corps pour agir !

Je pénétrais à nouveau son être, reprenant ma place initiale. Sauf qu'il n'était plus question de partage, je devais prendre possession de ce corps, sans qu'il ne puisse m'être reprit. J'eus un rictus de dégoût en pensant à l'horreur que je m'apprêtais à faire, qui n'était autre qu'un acte de la même sauvagerie que celle d'Ulrich, vampire ayant eu raison d'Hercule, mon Lion. L'heure n'était malheureusement pas à la nostalgie, mais à la conclusion, peu importe les actes, seules les aboutissements comptent.

~~Laisse moi mettre un terme à cette plaisanterie, je ne supporterais pas plus longtemps de voir cette monstruosité se dresser au dessus de moi et m'ignorer de la plus belle façon qui soit~~

~~Tu n'auras pas mon corps, ni ma vie ! Jamais je ne te laisserais te faire submerger par la haine ! Nous sommes amies Alex' !~~

~~Il y a un temps pour l'amitié, un autre pour les règlements de compte. Tu me dois bien ça après ce que j'ai fait pour toi. LAISSE MOI ACCOMPLIR MA DESTINEE !~~

~~No...~~

Un sourire sadique vint se dessiner sur le visage angélique de la jeune Paladine. Elle ne pouvait pas m'arrêter, j'avais bu son sang un peu chaque jour, ce qui me permettait de contenir mes pulsions mais aussi d'avoir une meilleure attache avec son corps. Ce corps m'appartenait maintenant autant qu'à elle, et c'est à moi qu'il servirait en dernier.

"Alors sale monstre, content de voir que ta fille est venue te détruire? Ne t'en fais pas, je tâcherais de t'infliger une mort douce et sans souffrance, du moins j'essayerais dans la mesure du possible"

Ma voix était totalement déformée par ma colère et ma haine, je n'était plus que l'ombre de moi-même, mais cela n'avait aucune importance, il n'y a rien de mieux qu'un blanc immaculé pour absorber autant de noirceur qu'il puisse être possible de contenir. La magie divine était contenue dans l'air que nous "respirions", et cette magie laissée vacante me permit de reprendre un peu plus de puissance, m'associant plus à ma forme vampirique qu'à celle fragile d'humaine. Ma peau passa par une teinte bleutée avant de se changer peu à peu en blanc, je sentais une forte pression dans mon crâne, comme si Alexendra tentait par tous les moyens de reprendre sa place, mais je tus ses simagrées. Je n'étais plus une vampire, mais une hybride, mi humaine mi vampire, je voyais de l'oeil gauche comme une humaine, et mon oeil droit semblait capable de capter le sang qui circulait dans chaque être présent dans la salle. Le reflet dans les carrelages brillants du sol confirmèrent mes impressions, celui de gauche était de la teinte de ceux d'Alexendra, d'un doré un peu pâle, tandis que l'autre était emplit d'une noirceur impénétrable. Mes cheveux avaient reprit leur teinte blanche. Mes canines ne semblaient pas encore vraiment prêtes à déchirer la chair, mais en passant ma langue sur la rangée supérieure de mes dents, je fus satisfaite de voir qu'elles étaient tranchantes, comme la lame du katana que je tenais à deux mains. Un fin filet de sang s'échappa de la commissure de mes lèvres suite à la coupure.

Je m'avançais sans faire attention à ceux qui me barraient le chemin, bousculant la plupart sans le moindre souci. Je rejoignis Cathari, qui semblait plus intéressée par le dieu de son défunt amant, mais mon regard rageur se pointa sur le visage démoniaque de cette fausse Reine. Une vampire agenouillée près de moi semblait chercher une fleur posée en hommage à sa Déesse, ce qui m'arracha une grimace. J'étais aussi ignorante qu'elle à mes débuts, et voir la manipulation d'Hécate envoûter d'autres enfants plus jeunes encore que moi attisa d'autant plus ma rage.

"CESSE DE M'IGNORER, MÈRE ! NE PENSES-TU PAS QU'IL SERAIT TEMPS D'AVOUER TES PÊCHERS À TOUS CES ENFANTS QUE TU FINIRAS DE TOUTE FAÇON PAR ABANDONNER? IL FAUT FAIRE COULER LE SANG DES DIEUX POUR CRÉER LE PLUS PUR DES MATÉRIAUX JAMAIS CONÇU EN CE MONDE? JE VAIS ME FAIRE UN PLAISIR IMMENSE DE TE L'ARRACHER CE SANG, PEU IMPORTE S'IL EST DÉJÀ EN NOTRE POSSESSION, IL NOUS EN FAUT PLUS, PLUS, BEAUCOUP PLUS !!"

Je me retournais alors vers tous ces mortels, pris dans des dilemmes tous plus obscurs les uns que les autres. Certains pensaient comme moi, je le voyais dans leur regard. J'hurlais à m'en briser la voix, complètement hystérique, et à bout de nerf, prête à imploser:

"OUVREZ LES YEUX, TEDEHESSIENS, OUVREZ GRAND VOS YEUX ET VOYEZ CE QUE SONT VOS DIEUX ! RIEN !! ILS NE SONT RIEN, ILS SONT INCAPABLES DE SE PROTÉGER EUX-MÊME ET ILS VEULENT QUE NOUS LEUR VENIONS EN AIDE?? MAIS À QUEL MOMENT ILS VOUS ONT AIDÉ? À QUEL MOMENT ILS SONT DESCENDUS SUR NOTRE ÎLE POUR NOUS CONSOLER, NOUS RÉUNIFIER, NOUS PROTÉGER? HÉCATE EST DESCENDUE, UNIQUEMENT POUR PRENDRE MA VIE, ET UNE FOIS SATISFAITE ELLE M'A JETÉE COMME UN VULGAIRE DÉCHET! D'AUTRES ONT VÉCUS DES ATROCITÉS, DES BLESSURES DONT LA CICATRICE SERA À JAMAIS VISIBLE ET DOULOUREUSE, D'AUTRES ENCORE ONT VÉCU AVEC UNE MALÉDICTION, D'AUTRES SE SONT LAISSES RONGES PAR LA HAINE, LA PEUR OU LE DÉSESPOIR, LES GUERRES ONT PARSEMÉ NOTRE TERRE, DES GENS SONT MORTS, ET COMBIEN DE FOIS LES DIEUX SONT INTERVENUS POUR NOUS REMETTRE SUR LE BON CHEMIN? ILS ONT PRÉFÉRÉ S'AMUSER À TORTURER UN NAIN, CERTES UN NAIN IGNOBLE, MAIS UNE SEULE ET MÊME PERSONNE, PLUTÔT QUE DE SE PRÉOCCUPER DU MONDE QUI SIÈGE SOUS LEURS PIEDS DIVINS!!! COMBIEN DE TEMPS LEUR A-T-IL FALLUT POUR OBTENIR DES RÉPONSES À LEURS QUESTIONS? ET ONT-ILS CE QU'ILS VEULENT? TANT "D'EFFORTS" POUR CA, VOYEZ OU ILS EN SONT, ILS N'ONT AUCUNE RÉPONSE, AUCUNE !!"

Des larmes de sang coulèrent de mes yeux écarquillés. Ma bouche déformer par les cris et la rancœur tremblait comme jamais. Je ne pouvais laisser ces menteurs s'en tirer en usant encore de malice et en se cachant derrière leur impuissance pour nous duper après. Je fis à nouveau demi-tour, mais le reste de mes dires s'adressait toujours à tous ces habitants de la Tédéhessie, notre terre natale à tous. Ma voix redevint étonnamment posée et calme, mais cela n'était que le début d'une terrible fin, car malgré mon ton redescendu, je sentais tout mon corps prêt à jaillir sur ma Mère pour lui trancher la tête.

"Mes frères et sœurs. Faites comme bon vous semble, mais sachez que si vous donnez ce que les dieux, si on peut vraiment les appeler ainsi, vous demande cela ne veut en aucun cas dire qu'ils vous seront reconnaissants. Vous avez une chance de tout arrêter. Eux ne veulent que perdurer, vivre après ce bouleversement, tandis que nous rien ne nous certifie que nous aurons notre par du "contrat". Ils nous ont créés, ils le referont, l'histoire se répétera sans cesse et il y aura toujours un Dradik pour les faire à nouveau douter d'eux-mêmes. Nous avons l'occasion d'arrêter cette folie, d'épargner à nos futurs "nous" un avenir similaire au nôtre. Que nous aidions les dieux ou pas, notre fin sera la même, alors prenez votre décision, il est trop tard pour eux de faire machine arrière, et pour nous aussi."

Ma voix s'éteint d'un souffle. Je n'entendais plus un son, tout autour de moi venait de s'arrêter. Je ne levai pas ma tête pour fixer Hécate, elle ne méritait pas le moindre regard, la seule chose qu'elle méritait c'était une mort semblable à celle de tous ceux qu'elle avait maudit. Mes genoux se plièrent en une fraction de seconde, provoquant une onde de choc qui fit vibrer la salle en prenant pour épicentre mes pieds. L'instant d'après je m'envolais, propulsée vers le haut, la lame pointée au-dessus de ma tête, dirigée vers la gorge de la Déité. Un dernier cris perfora les tympans de tous ceux présents, mortels comme dieux, le cri semblable à celui d'un corbeau vengeur.

~~Alexendra, Läethän, Crynus, Cathari, Hercule, Kaevann, Wayard, RougeGorge, Erynfael, Agendorf, Chateausombre, Equus, Lestat, Irina, vous tous... Merci... Et adieu.~~
Doublon IG/RP D'Elerinna
Image
Avatar de l’utilisateur
Alexheya
 
Message(s) : 672
Inscription : 14 Septembre 2013, 21:37

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Cathari » 11 Février 2015, 22:37

J’étais toujours en joue, la pointe de ma flèche aiguisée en direction d’Iridius. Malgré les regards méprisants du public autour de moi, personne ne pipait mot.

Les dieux n’avaient pas l’air de se rendre compte que j’étais entrain de menacer l’un des leurs. Il était toujours encore et perturbé par cette histoire d’or incomplet et de pierre philosophale.

Je sentis une présence s’approcher près de moi, et je n’eu pas besoin de me retourner, je connaissais cette odeur entre mille. C’était Alexendra, où plutôt devrais-je dire le coté vampire, Alex’heya. Mon amie de l’ordre Noir.

Elle était entrain de déverser sa haine contre Hécate, qu’elle avait l’air de haïr au plus profond d’elle-même. La petite était complètement possède, sans doute déjà morte et donc définitivement sous l’emprise de sa force intérieur.

Sa haine était immense, et ses paroles si perçante et percutante que n’importe qui aurait du réagir . Mais Hécate restait stoïque devant l’un de ses enfants.
Encore un gage qui montrait que nous n’étions que des simples marionnettes aux yeux de ses quatre divinités.

Tout d’un coup , un cri semblabe a une ire sans précédant, retentit dans les voutes du palais des dieux . Mon amie s’était jetée à corps perdu dans l’attaque de sa déesse. Une bataille perdu d’avance sans doutes, mais elle avait eu le cran de faire ce que je n’osais pas faire . Oser lacher ma flèche contre la divinité que j’avais en joue.

Est-ce mon amour pour la paix et le pacifisme qui m’empêchait de tirer sur Iridius ? Est le trop grand respect que j’avais pour mon défunt mari qui aimait énormément son dieu qui m’empêchait de faire cette acte inconscient mais voulue, pesé et surtout complètement assumé ?

Lui aimait son dieu , même après les multiples épreuves qu’il avaient enduré . Une dévotion qui aurait du le sauver. Pas le condamner à la nuit. A une obscurité qui a causé beaucoup de peines, beaucoup trop de dommage au sein de mon cœur et de la baronnie du nord.

Le combat faisait rage entre la vampire et sa déesse, et le courage de mon amie de longue date , me permit de m'adresser enfin à la personne que je haïssais depuis ce funeste jour .

« Mon amour, pardonne moi, de là où tu es, j’espère que tu ne condamnera pas mes actes. Je le fait pour ton honneur pour ta mémoire … »

Je pris donc la parole, comme envouté par une force venu des profondeurs de mon âme. Une force que j’avais oublié depuis longtemps , car enfoui après des mois de douceurs et d’affection .

« IRIDIUS ! Maintenant je m’adresse a vous. Comment avez-vous osé ne pas protéger Chateausombre . Depuis son enfance vous êtes son protecteur, et le jour où il avait le plus besoin de vous, vous étiez au abonné absent.

Chateausombre était mon mari, et afin d’assurer ma protection moi la renégat des elfes namidas , il m’avait demandé de rester à l’écart des méandres politique . J’ai écouté sa demande, mais jamais je n’aurais imaginé que c’était la dernière fois que je le voyais dans la chambre du palais royal .
Vous connaissiez l’ensemble de nos projets, je me suis adressez a vous pour que vous lui donniez plus d’intérêt quitte a ce que vous preniez ma vie, au lieu de la sienne.

Mais vous n’en avez eu cure. Je n’ai même pas pu lui dire au revoir, et maintenant que je vous vois, une rage infini me consume et prends le contrôle entier de mon âme et de mon être.

Oui , peut être que vous considérez l’amour comme une sentiment de faiblesse . Parce que vous vous considérer comme des êtres parfaits.
Mais l’amour qu’il m’a donné m’a sauvé ….

Je vous hais, je vous méprise, même si vous n’êtes pas le dieu en qui je dois allégeance .

Mais Sorad m’a déjà abandonné il y a longtemps, et j’avais foi en vous au vu de ce que me racontait mon ange .»

Je reprenais ma respiration, j’avais oublié l’idée de ne plus pleurer. Je vidais l’ensemble de ma peine de ma colère de ma consternation sur la place publique.

Faits risibles pour certains , sans doutes ridicule pour d’autre , mais là n’était pas le plus important . De toute façon ils partiraient en même temps que moi dans les ténèbres.

Mon purgatoire vibrait dans mes mains, mais c’était plus du au fait que l’empoignais fermement.

Les dieux allaient t’ils enfin daigner nous donner une réponse ?

Allaient-ils prendre une décision autre que celle d’attendre ?
Je jeta un œil inquiet sur le combat d’Alex, même si je savais que cela ne l’aiderais pas , j’espérais au plus profond de moi que le regard de la mère Louve la protègera d’une mort atroce ….

« IRIDIUS , j’aimerais , même j’exige une réponse de votre part , même si vous ne daigner répondre qu’a la race humaine … Par respect pour mon mari , vous me devez une réponse !!!!!! »
La pire des perversions n'est rien par rapport aux sévices que peut infliger une Chamane.
La corruption de mon âme sera à la hauteur de la souffrance ressentie...
Avatar de l’utilisateur
Cathari
 
Message(s) : 1253
Inscription : 28 Mai 2013, 20:15
Localisation : Bourgogne

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Cathari » 14 Février 2015, 15:02

Je continuais de fixer de manière tenace Iridius . Mais il ne daignait toujours pas m’adresser le moindre regard, si le moindre geste.

Pourquoi les dieux nous faisaient passer pour des moins que rien, nous étions quand même entrain de fouler leur palais. Des divinités accueillaient des mortels en leur saint lieu de vie. Chose rare et exceptionnelle
Le combat entre Hécate et Alex n’était toujours pas terminée non plus , et de la où je me tenais je ne pouvais voir l’issue . Est-ce que par miracle mon amie aurait survécu. Dans tout les cas cela ne serait que temporaire vu que nous allions tous trépasser.

Je la retrouverais dans les royaumes des âmes. Là bas aussi je retrouverais la personne cher à mon cœur. Mais avant de prendre définitivement la tangente pour un voyage sans retour, je désirais vivement qu’Iridius me réponde. Et pour cela j’étais prête à tout.

Cependant la douleur dans mes avants bras me fit fléchir, et dans un accès de faiblesse, je chancelai et tomba quasiment à la renverse. Les dagues que j’avais utilisées pour mon exsanguination étaient encore imprégnées d’un poison qui causait des douleurs atroces.
Mon envie inflexible de vouloir en finir ne m’avait pas du tout fait penser à la possibilité de l’échec de mon suicide. Et surtout je n’avais pas nettoyé correctement ses dagues après l’escapade chez les Mobu …

Quelle idiote je faisais devant la population des terres divines. Ravagée par la tristesse et la solitude, et là, se tordant de douleur à la suite d’une erreur de débutante. Mais je n’aurais jamais du me retrouver ici. Je devais être dans ses bras … Je me murmurais a moi-même.

« Chateausombre, pardonne moi, j’espère que tu comprends mon acte de défi. Je ne veux pas laisser son erreur de jugement impuni. Même si c’est toi qui a couru à corps perdu dans ce guet-apens. Même si tu savais très bien ce qui t’attendait. Tu n’aurais pas du mourir.

Je veux savoir pourquoi il ne t’a pas donné un peuple uni et solidaire, pourquoi les paladins ont toujours eu des problèmes de cohésions de groupe. Je suis sure qu’il, n’est pas innocent a toute cette mascarade. Il a la protection de deux peuple, et je suis sure qu’un a été favorisé. Et ça c’est un acte inadmissible pour un dieu … Et ça il doit le payer de sa vie ! Les rebelles n’avaient pas le droit à ce traitement de faveur. Un dieu doit être juste, il ne l’a pas été … »


Je sanglotais, je ne savais plus que faire. L’ignorance de mouvement et de parole de la part d’Iridius me mettaient dans une rage noire. Elle bouillait en mon intérieur, mais elle n’arrivait pas à se matérialiser de manière explicite. J’essayais de reprendre mes esprits, de voir si ne pouvais trouver une autre solution pour faire que tout ceci s’achève.

Je mis un temps fou à me remettre sur mes deux pieds, je repris à nouveau mon Purgatoire , et cette fois ci , je me mis en joue devant Iridius , mais une de mes flèches vint lui siffler à quelques millimètres de ses oreilles . Elle alla s’enfoncer dans le pilier le plus à gauche du dieu des humains.

Je pris une deuxième flèche dans mon carquois, et cette fois ci, mon œil avait en cible la tête d’Iridius. Ma première flèche n’était qu’un geste pour montrer que j’étais prête à tirer même sur un dieu.
Je n’étais que l’ombre de moi-même en proie aux ravages du passées, aux méandres noués du moments et surtout avec une nouvelle volonté de faire éclater la vérité. Mon but n’était pas de tuer ce dieu, de toute façon, je doute qu’une simple flèche le blesse, mais lui faire comprendre que j’exigeais une réponse, et une réponse des plus argumenté pour n’avoir pas protégé le Baron du nord.

« IRIDIUS , bien que je ne sois qu’une elfe, j’ai prêter allégeance au peuple des paladin , il est donc normal que vous me donner la réponse que j’attends .
En tant que Dieu , si quelqu’un prêtre allégeance au peuple que vous protéger vous devez aussi le considérer comme l’un des votre. »


Jamais je n’avais ressenti une pareille colère au fond de moi.

Mais rien ne pourrais m’arrêter seule la mort apaiserait mon courroux .
La pire des perversions n'est rien par rapport aux sévices que peut infliger une Chamane.
La corruption de mon âme sera à la hauteur de la souffrance ressentie...
Avatar de l’utilisateur
Cathari
 
Message(s) : 1253
Inscription : 28 Mai 2013, 20:15
Localisation : Bourgogne

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Arohia_Bestaani » 14 Février 2015, 18:33

.
Dernière édition par Arohia_Bestaani le 21 Septembre 2015, 15:38, édité 1 fois.
Le passé ne fût qu'éther, romance, malheur, rêve et cauchemar...
Je suis Arohiä Bestaani de Lyndrasyl ! Elfe Namida. Gardienne de la Lumière Éternelle.
Avatar de l’utilisateur
Arohia_Bestaani
 
Message(s) : 303
Inscription : 14 Novembre 2014, 16:48
Localisation : Tédéhessie

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Kaevann » 15 Février 2015, 11:55

Le patriarche écoutait la réponses de Sorad a ses interrogation, le fléau avec donc un nom : Ocean. Et il s'agissait d'un dieu inconnu des mortels et pourtant si puissant que les quatre étaient en état d'alerte. Kaevann écouta le nain Tibo exposer ses travaux et sa synthèse de l'alchimie. Mais il n'écoutait que d'une oreille, son esprit était focalisé sur ce qu'il regardait en contrebas du palais divin. Appuyé sur la balustrade, son regard était absorbé par la masse bleu qui entouré le continent que les huit peuples habitaient. Le morceau de terre paraissait tout d'un coup complètement encerclé par cette force divine nouvellement dévoilé. D'ailleurs, où était leur sœur divine ? préparer-t-elle sa victoire prochaine dans les abysses océanique ? Avait-elle élu domicile quelques part dans le ciel ?
Sur Fibus peut être ? s'interrogea le patriarche qui jeta un regard inquiet à la lune rouge qui gravitait sur l'horizon.

Le patriarche ne tenu pas compte des tensions qui montaient dans la scène derrière lui, la plupart des enfants des dieux étaient capricieux et rejetaient de multiples fautes aux dieux. Kaevann n'avait confiance qu'en ses propres qualités et ne s'en remettait que peu au destin ou a une quelconque volonté extérieure à la sienne. Aussi n'avait-il pas grand chose a reprocher aux dieux. En résumé, il était un scientifique et un politicien, pas un homme de foi. lorsque les choses en vinrent aux mains, l'elfe noir se retourna pour s'écarter du conflit qui ne le passionnait pas. Si le monde devait sombrer, combattre ici n'avait aucun sens. Si les dieux mouraient, il n'était pas sûr que les mortels puissent rejoindre le continent. Et mourir sur terre ou vivre dans cette prison de pierre ne semblait pas plus intéressant l'un que l'autre pour l'elfe noir. Le patriarche reprit sa méditation et son analyse.

L'Or semblait être un élément tout aussi particulier que l'eau. Peut être la clé de la victoire se trouvait-elle dans cet élément ? Kaevann n'était pas au même niveau d'alchimie que Dradik ou Zekilbure, probablement pas de celui de Tibo non plus. Pourtant il espérait percer les mystères de la vie avant de mourir. Mais il se sentait impuissant face à l'immensité de l'océan autour des terres divines. Si la taille de l'étendue marine représentait le territoire de cette divinité, il était énorme. Cette déesse était terriblement plus puissante que les quatre autres réunis. L'elfe noir avait du mal à déglutir face à ce constat alarmant. Le patriarche se retourna et regarda ses anciens frères d'armes de l'Ordre Noir.
Et s'il proposait ses services à cette divinité ?

Le patriarche eut un vertige en imaginant l'ampleur d'une telle trahison divine. Il regretta que le seigneur noir Zelgadis soit retourné dans l'ombre, exilé dans une région du monde des morts pour méditer des mois ou même peut être des années avant un nouveau retour. L'Ordre Noir pouvait-il se mettre au service de cette monstrueuse divinité aquatique ? La Guilde pouvait-elle négocier sa survie face au cataclysme à venir ?
Qu'avait-elle à offrir à un dieu ?
Le patriarche lorgna les quatre dieux accusés par plusieurs de leurs enfants. L'elfe noir était tiraillé entre les décisions qui dépassaient largement les multiples complots qu'il avait mené jusqu'à présent, maintenant il s'agissait de choisir un camp divin.

Il laissa la puissance magique monter en lui. Devait-il lui aussi affronter les dieux ? Pouvait-il sauter par dessus la balustrade pour rejoindre directement le territoire d'Océan ? Cette chute serait probablement mortelle, mais le patriarche possédait plusieurs sortilèges qui pouvait lui éviter une mort certaine, par exemple la bourrasque magique qu'il dirigerait vers le sol au dernier moment pour espérer freiner sa chute dans un ultime sursaut de puissance magique.
L'elfe noir soupira en jetant un coup d'œil en contrebas, avait-il assez de courage pour appliquer se genre d'idée désespérée ?
Hautain et Exalté, c'était Kaevann Tullaris.

Image Image
Avatar de l’utilisateur
Kaevann
 
Message(s) : 2676
Inscription : 06 Avril 2013, 04:53
Localisation : Lorraine

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Agendorf » 16 Février 2015, 16:01

Ainsi donc les dieux était en pertes de vitesse, et ne savaient comment enrayer cette absorption magique. Un être venu du fond des temps, Dradik était là sous leur yeux, enchaîné, encagé et malgré sa vie abject, les dieux l'avaient conservé et l'écoutaient. Ces révélation eurent plusieurs écho dans la salle, certains se sentant trahis par le dieu qu'il avait vénéré jusque là, ou vers lequel il s'était tourné, et voulaient régler leur compte avec eux, comme une sorte de derniers baroude d'honneur.

Laissant les belliqueux régler leur compte avec les dieux, en même temps les dieux étaient bien assez grand pour s'en occuper tout seul, il se tourna vers les 4 sages qui avait approuvé les dires de Dradik. L'or incomplet, pourtant l'or trouvé sur le continent semblait tout ce qu'il y avait de plus pur et complet, il regardait les tas d'or situé autour des dieux pourquoi conserver tant de richesse ici ? Certes il y a avait Gorhann, dieu des nain mais ce n'était pas un dragon qui conservait l'or pour son plaisir, et d'ailleurs l'or était partout pas seulement autour de lui ou sous ses pieds.

Prenant le temps de réfléchir aux dernières révélations, et au fait qu'il y avait à la base un cinquième membre de cette famille divine, il vit d'un oeil distrait Kaevann regarder par la fenêtre le continent et toute la masse d'eau qui l'entour, le paladin lui regardait plutôt le plafond, dans le vide comme pour mieux se concentrer sur rien afin d'avoir toute les facultés de son esprit prêt à trouver une réponse logique et cohérente. Mais bon l'alchimie n'était pas son point fort, c'était même une de ses grosse lacunes, avec la magie et la couture mais cela n'a rien à voir ici. Réfléchissant à tout ce qu'il connaissait et pensait savoir, il émis une hypothèse à voix haute, sans vraiment chercher un auditoire particulier :

"Le sang de nos 4 dieux sont trouvable sur le continent, de manière plus ou moins pur, de l'or est aussi extractible des mines. Si l'or représente le sang de l'Unique, ayant perdu sa force et sa pureté, le fait de le mélanger avec du sang pur des dieux ne lui rendrait pas sa force et sa vigueur ? Et si cela ne fonctionne pas, pourquoi ne pas rajouter de l'eau de l'océan ou du sang de créature marine, pour combler ce manque de cette cinquième divinité ?"

Puis regardant autour de lui il se rendit compte d'une chose :

"Bon du coups ca vas être dur d'aller à la pêche vu où nous sommes."
"Parole" *Pensée*

Je serait la lumière qui percera au delà des ténèbres, l'espoir auquel les peuples libres pourront se raccrocher, le guide des âmes perdues.
Bref je suis de retour.
Avatar de l’utilisateur
Agendorf
 
Message(s) : 1296
Inscription : 12 Novembre 2013, 06:25

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Ghan » 01 Mars 2015, 11:34

https://www.youtube.com/watch?v=ZXVO4cChaN0
un peu de musique pour l'ambiance


:psycho: La colère d'Iridius :psycho:

Les dieux observaient de leur grandeur la foule massés dans leur palais tandis que certains avait ostensiblement fait part de leur manque de foi voir de leur défiance.

Ils n'étaient que de pauvres petites créatures mortelles , occupées par des préoccupations si...éphémères.
Iridius regardait d'un œil atterré son frère et allié de toujours de toujours. Il lui avait prédit que ses êtres inférieurs qui grouillaient sur "leurs" terres divines n'étaient pas capable de comprendre l'ampleur du chaos qui se tramait. Avant de réaliser le souhait d'Hécate, il avait anticipé que nombreux ne poserait que problèmes, incapable de comprendre que chacun de leur enfants avait précisément obtenu ce dont il avait fait la demande.

En exilant les dieux, ils avaient clairement demandé un trésor à double tranchant. Il avait voulu le libre arbitre et il l'avait obtenu.
Mais les morts, les déceptions, les chagrins insurmontables avaient été le prix a payer pour se priver de la puissance des dieux sur les terres divines. Les dieux ne prenaient plus parties et donc n'étaient plus leur protecteurs d'antan.

Les 4 dieux savaient que beaucoup en perdrait leur foi en leur créateur mais qu'importe.
Une elfe vindicative lui hurlait son mépris, lui le créateur du feu. Iridius en été était courroucé et ses plumes noires de jais brillaient dangereusement, tandis que l'odeur prenante de la chair qui brule se diffusait comme une fragrance indélicate.

Au même instant, une vampire eut l'impudence suprême de sauter toute lame dehors sur la déesse mère des vampires.
Hécate avait le pouvoir de vaporiser l'impudente, pourtant, tel ne fut pas son choix. d'un simple revers de la main, elle présenta la paume de sa main immaculé vers la lame.
L'acier mordu la chair, jusqu'à la traverser de part en part, et des centaines de cris de douleurs rauques traversérent la salle. Le cri aigue de celle qui avait porté l'attaque déchira les oreilles de ceux a proximité tandis que son sang maculait le sol du palais.
Sorad se précipité vers sa soeur bien aimée. Elle était bléssé...Sa bien aimée saignait et souffrait..s'était intolérable!!!!

"Je ne suis pas votre ennemie, je suis vous et vous êtes moi. LE chaos dans vos coeurs sont vos choix. la fin de notre monde résultent de vos choix. Et En tant que dieux nous avons fait venir pour que vous preniez une ultime fois , la bonne décision."

Chaque vampire présent dans le hall contemplait leur main droite avec une horreur non dissimulé. Tous portaient la marque profonde de l'entaille infligé par La vampire....le stigmate de leur déesse leur infligeait une cuisante douleur qui s'estompait tandis que Sorad guérissait la plaie de ses pouvoir magique.

ASSSSEEEEEEEEEEZZZZZZZZZZZZzz!!!! ainsi résonna la voix d'Iridius.

Bien qu'Iridius ne portait guère sa sœur de son cœur, la colère fulminait, et le feu parcourait son être comme une aura incandescente. Il était un incendie, un brasier de colère vengeur. Même dépourvu de sa toute puissance magique, aucun mortel n'était a la hauteur d'un affrontement fut -il bref.
Ses ailes noir de jais se déployèrent et s'embrasèrent de concert. Puis comme pris dans leur élan de feu, il sembla que les plumes s'envolèrent comme une volée de flèche. D'une fulgurance incroyable,elles marquaient les airs comme des rayons du soleil, et brulaient tout sur leurs passages.

Chaque projectible trouva immanquablement sa cible. une douleur vive et aigue saisit chaque êtres mortel dans le palais des dieux. Iridius semblait exsangue, consumé de l'intérieur, sa majesté d'antan faisait place à un un veillard décharné autour duquel l'aura rougoyait comme du métal en fusion.

" C'est fou ce que l'on peut apprendre comme chose dans tes livres Hécate...toi et tes frères si vous bougez le petit doigt, je vaporise vos enfants...."
Le cœur de chaque tedehessiens était percé par une plume enflammée d'Iridius, et le feu léchait la plaie en la cautérisant et ravivant la douleur.
Il hurla d'une voix forte et autoritaire.

JE .....VAIS .... VOUS FAIRE COMPRENDRE ...QUE VOUS DEVEZ...CRAINDRE LES DIEUX
" Vous venez de découvrir a quel point mes frères et sœur sont magnanimes, mais ce n'est pas mon cas.
J'ai passé des siècles dans la prison d'Uhren à pèis, et je peux vous haïr, je peux vous détruire sans hésitation. Je connais la noirceur de vos âmes, vous êtes le chaos, et nous sommes l'équilibre.


Ses yeux se portait sur l'impudente elfe qui avait oser le prendre pour un égal, et ses yeux étincelait comme le soleil qu'il avait créer.

"Mortel, je viens de résoudre ton problème non? J'espère que ce feu pourar éclairer ce qui tourture ton coeur" Iridius ricana avec un certain aplomb
"Ton mari a vécu tant qu'il était fort, et le jour ou il est tombé, c'est parce qu'il était faible...voila Ta vérité!.....
"........Vous avez voulu vous défaire des dieux, et désormais vous nous tenez responsable de vos échecs! Nous avons consumé notre magie pour vous maintenir a flot, nous sommes ceux qui avons chaque jour écopé le navire de vos civilisations. Oui vous méritez d'être recouvert par les eaux, et si ma sœur bien aimée, Océan était vivante, elle vous engloutirait pour abréger vos vies.
Vous etes faibles!"


Il désigna ses frère et soeur d'un doigt accsateur.
"Ils veulent vous donner une chance de défaire vos erreurs, alors que vous n’êtes même pas capable de vous prendre en main pour survivre.
vous avez besoin d'être éduquer chers enfants.
Nous sommes vos dieux , et puisque vous rechignez à m'aimer, a me vénérer, vous allez désormais me craindre.
PLOYEZ LE GENOU DEVANT LES DIEUX!


Les flammes douces qui courrait sur chacune des plumes encré dans le cœur de chaque être se ravivait dans une chaleur brulante. A cet instant beaucoup s'exécutèrent, comprenant ce qui arriverait aux irrévérencieux.
Iridius parcourait la salle ou quelques réfractaires se tenaient encore debout. Il observait d'abord, puis se concentra sur une silhouette encapuchonnée de noir , les bras chargés d'or. Le misréable semblait vouloir s'enfuir avec le butin des dieux..l'imbécile serait donc le premier.
La plume dans son cœur s'embrasa et l'instant d'après, il n'était plus qu'un tas de cendre couvert d'or en fusion.

"Vous m'avez fait perdre assez de temps, PLOYEZ LE GENOU DEVANT LES DIEUX!"
Le jeuneImage Les dieux s'affaiblissent et la fin approche... ImageLe vieux
Avatar de l’utilisateur
Ghan
Membre du Trium
 
Message(s) : 1066
Inscription : 07 Février 2013, 11:05

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Arohia_Bestaani » 01 Mars 2015, 14:36

.
Dernière édition par Arohia_Bestaani le 21 Septembre 2015, 15:38, édité 1 fois.
Le passé ne fût qu'éther, romance, malheur, rêve et cauchemar...
Je suis Arohiä Bestaani de Lyndrasyl ! Elfe Namida. Gardienne de la Lumière Éternelle.
Avatar de l’utilisateur
Arohia_Bestaani
 
Message(s) : 303
Inscription : 14 Novembre 2014, 16:48
Localisation : Tédéhessie

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Delpiero » 01 Mars 2015, 17:57

Le faucheur s'était mis de côté depuis leur arrivé au palais des Dieux. Il regardait attentif à tous ce qu'il passait dans cette sale sans intervenir. Mais le temps était venu pour lui d'intervenir.
Une douleur apparu à sa main après l'attaque d'un être insignifiant sur Hécate. Il regarda sa main, un trou fit son apparition le sang coulait mais sa restait une blessure minime après toute les batailles qu'il connu. Puis Iridius extermina une personne, le faucheur n'avait pas eu le temps de voir qui sa pouvait être mais c'était le geste de trop. Delpiero se rapprocha des Dieux et regarda Hécate avec mépris et lui dit


Toi, la déesse de la destruction se faire blessé par une créature aussi insignifiante... Je pourrai t'exterminer d'un coup dans ce cas mais sa reviendrai à me tuer également ce qui n'est pour le moment pas envisageable mais ce n'est pas le cas de tes frères...

Puis se dirigea vers Iridius sortie Ragnarök et la mis sous la gorge de ce faux Dieu

Si tu es aussi faible que ton peuple te détruire serai une partie de plaisir. Essaye pas de nous impressionner sa ne marche pas... S'attaquer à des enfants c'est facile essaie un peu avec moi je me suis déjà débarrasser de Dradik, tuer un faux dieu de plus sa ne me dérange pas.
Image
Delpiero l'errant
Avatar de l’utilisateur
Delpiero
 
Message(s) : 842
Inscription : 07 Février 2013, 11:03
Localisation : Lorraine

Re: [RP] L'avenir est entre nos mains !

Message par Cathari » 01 Mars 2015, 18:37

Iridius avait répondu a mon interrogation , mais la réponse ne me satisfaisait guère.

Traiter mon défunt mari de faible était un sarcasmes des plus atroce. C'était pour moi un manque réel de respect et le fait que nous n'étions que des déchets a leurs yeux .
Comment un être vénéré de Chateausombre pouvais être aussi odieux avec ses enfants .

Je ne comprenais pas du tout sa réaction surtout que eux , même s'ils feignaient d’ignorer, aimaient une sœur défunte .

Océan qu'ils la nommaient .

La réponse n'était pas du tout en accord avec ce dieu .
Était-ce l'attaque de mon amie contre l'un des siens qui faisait que ses paroles n'avaient plus aucun sens ?

Mon ami d'ailleurs qui avait sans doute rejoins l'au delà au vue de l'attaque magique fulgurante que lui avait envoyé Iridius.

Était-ce le cataclysme très proche qui faisait perdre l'ensemble de la raison a ce dieu pourtant d'une grande prestance t d'une grande bonté à l'origine?

Complètement désemparée par la réponse idiote d'Iridius, ma colère naissaient encore au plus profond de moi , mais complètement ecoeuré par ce comportement je tombais genoux en terres , les sanglots m’emportant.

Dans ma colère je me parlais à ma moi même. Limite , je hurlais ce que je pensais:

" Traiter Chateausombre de faible, est vraiment ignoble . Il n'était pas faible , il était bon, il était juste, il était cohérent .
Vous n'avez jamais voulu que le peuple des Paladin ai un souverain digne de ce nom .
Vous me l'avez arracher sans même avoir le temps de mettre en place des choses novatrices pour le bien être de vos humains paladins...
Et vous parler de faiblesse ...
C'est vous qui êtes faible les dieux . Vous dites que vous avez tout fait pour garder les terres divines intactes , mais à l'heure actuelle vous êtes dans une panade sans nom, et vous avez besoin de vos déchets pour finir le sale boulot .
Oui nous ne sommes que des dechets a vous yeux . Vu la manière dont vous avez annihiler mon amie . Chère a mon coeur elle aussi ... "

Je n'arrivais plus du tout a arreter ce flot de larmes incessant . Et je serrais fort contre moi le morceau de tissu que j'avais autour de mon cou et la cape qui appartenait a Chateausombre ...

" Est ce que ton suicide est ta faiblesse pour vouloir un monde meilleur . As tu trouvé le bonheur dans le monde où tu es mon amour ? Les gens sont t'il censées, humains et pacifique ?

Mon ange, réponds moi , envoi moi un signe quelconque ... J'ai besoin de savoir répond moi . "

Recroquevillé sur moi même , je ne faisais pas attention a ce qui se passait aux alentours, mais ma position me sauva la vie ... enfin pour le moment ...
La pire des perversions n'est rien par rapport aux sévices que peut infliger une Chamane.
La corruption de mon âme sera à la hauteur de la souffrance ressentie...
Avatar de l’utilisateur
Cathari
 
Message(s) : 1253
Inscription : 28 Mai 2013, 20:15
Localisation : Bourgogne

PrécédentSuivant

Retour vers Plaines du centre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php