Les confessions d'une Louve.

Région comprenant entre autre Urpis et Ertuën, région centrale où se retrouve les habitant de toute l'île.

Les confessions d'une Louve.

Message par Cathari » 15 Janvier 2015, 19:34

Ecrire ses mémoires était une chose, se confesser sur ses pensées et ses ressentiments en est une autre.
Un deuxième recueil de texte avait été rédigé par la Louve, et ce dernier s’adressait à des membres rencontrés pendant sa piètre existence au sein de la Tédéhessie.

"Le prédicateur

Il existe au sein de ses terres beaucoup de personnes qui sont avide de pouvoir et d’autorité. Au travers de ma vie j’en ai rencontré plusieurs, mais il y en a certaines qui laissent des traces assez forte dans votre esprit.
Cette jeune personne avait été bienveillante au départ. Discours rassembleur, sachant toucher des points vulnérables des autres compatriotes, et surtout doué d’un talent oratoire.

Mais au fil du temps son ambition dévorante éclata au grand jour. Mener une troupe ne lui suffisait pas, il avait un autre dessein en tête.
Au fil de l’eau, sa stratégie diabolique fut mise en place et il se servit des compétences de la troupe pour obtenir le trône qu’il désirait tant depuis plusieurs années.

Sa quête ultime réalisée, il remercia bien cordialement les personnes qui lui avaient permis la réussite de cette mission.
Mise au rebut par son chef, La Louve continua son chemin solitaire.
Aujourd’hui avec beaucoup de recul je pense que ce jeune homme est un Louveteau complètement égaré dans des discours politiques et une honte profonde sur le fait de ne pas diriger des troupes.
Sa soif de pouvoir sans limite et son envie de dominer ses sujets a été plus forte. Et de plus cela fut fait sans discernement et sans remerciement pour ses compagnons d’infortune durant la guerre que cela avait causé.

Nous avons été congédiés de la même manière qu’on jette une épée émoussée.

Cette guerre qui à laissé des séquelles irréversible dans l’âme et dans le cœur des participants.

Même si je lui ai porté beaucoup d’affection quand j’appartenais à la troupe, ce n’est plus ce même sentiment qui domine actuellement.
Ce répugnant sombre elfe, rongée par l’ambition a fait beaucoup plus de mal que de bien sur ses terres .

La grande faucheuse, le prendra en même temps que moi, si les bras de mon preux chevalier m’attende, je souhaite qu’il n’obtienne pas l’absolution de son âme.

Que l’enfer l’accueille , et qu’il puisse méditer sur ses agissements en attendant l’ultime résurrection pour trouver une voie beaucoup honorable pour la suite . "
La pire des perversions n'est rien par rapport aux sévices que peut infliger une Chamane.
La corruption de mon âme sera à la hauteur de la souffrance ressentie...
Avatar de l’utilisateur
Cathari
 
Message(s) : 1253
Inscription : 28 Mai 2013, 20:15
Localisation : Bourgogne

Re: Les confessions d'une Louve.

Message par Cathari » 16 Janvier 2015, 10:46

Le Louveteau Crynus

« Pendant mes longs mois sous les ordres du prédicateur ambitieux, je fis la rencontre de très jeune recrue. Récemment débarqué sur l’ile et surtout en proie à la folie des souverains, il s’endoctrinait dans l’ordre par hasard.
C’est alors que le nom et le rôle de mère Louve s’imposa.
Je pris donc sous mon aile ce très jeune louveteau et j’ai veillé sur lui jusqu'à ce qu’il prenne l’assurance et puisse affronter les méandres politiques, diplomatiques et conflictuels de ses terres en proie à la barbarie humaine.

La guerre de Cheel , nous as séparé , car j’avais du panser une vilaine blessure et surtout tenter d’affronter ma honte suprême.

Nos chemins ce sont à nouveau croisé lors des mouvements au Nord Ouest et des péripéties intenses qui se déroulaient dans la royauté de Tradiria.
Il à tenter de repousser la prise de pouvoir de mon âme sœur, qui venait prétendre au trône Paladin, après l’abdication d’Aylan.
J’ai du me jouer de mon louveteau, car ma présence n’était pas fortuite en ses terres. C’était une volonté commune et surtout réfléchi à deux têtes pensantes avant mon arrivée.
Mon intervention bien qu’impertinente, avait pour but de montrer ma présence au Baron du Nord.

Cependant comme Crynus avait dégainé son arme, je ne voulais pas qu’il s’immisce dans des problèmes politiques qui auraient pu causer sa perte. C’était son erreur de jeunesse qui me permit de mettre mon plan a exécution.
Lui qui avait l’air si heureux au sein de son nouveau peuple d’adoption qui avait fait fit de son passé sulfureux, c’était dommage qui soit l’objet de quolibets et autres méprises au sein de sa nouvelle patrie

Aujourd’hui, j’espère qu’il pardonnera le fait que je me suis jouée de lui.

J’avais beaucoup à gagner dans cette histoire, surtout que j’allais prendre des fonctions qui allaient me permettre de continuer encore à le protéger.
Même s’il est devenu autonome, vaillant, une mère a toujours un regard protecteur sur sa progéniture, surtout quand il s’agit de la première.

Mais la politique encore, la politique toujours à précipiter mes projets dans le néant.

Qu’Iridius protège Crynus, et la jolie demoiselle qui fait battre son cœur. Et qu’ils vivent ensemble d’intenses moments avant que la mort nous emporte tous sur son passage.

Moi Louve, j’ai été fier d’avoir un louveteau comme lui. »

La pire des perversions n'est rien par rapport aux sévices que peut infliger une Chamane.
La corruption de mon âme sera à la hauteur de la souffrance ressentie...
Avatar de l’utilisateur
Cathari
 
Message(s) : 1253
Inscription : 28 Mai 2013, 20:15
Localisation : Bourgogne


Retour vers Plaines du centre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php