Une rencontre, une errance, une chasse aux sanakirjas

Région comprenant entre autre Urpis et Ertuën, région centrale où se retrouve les habitant de toute l'île.

Une rencontre, une errance, une chasse aux sanakirjas

Message par Naorun » 03 Décembre 2016, 11:24

Naorun continuait à vadrouiller sur les terres paladines. Il essayer de préserver la pureté de ces lieux. Souvent, on associait la pureté à quelque chose de propre. La réalité, ou tout de moins ce que croyait Naorun, était que la pureté pouvait simplement s'exprimer par une terre vivante et un peu sauvage, dénué d'intentions mauvaises, ambitieuses, égoïstes. Parfois, il se sentait un peu arrogant de croire qu'il avait un devoir supérieur aux autres, mais les autres n'avaient pas, autrefois, été des vampires assoiffés de sang. Et qui plus est, un des plus anciens.

Il passait par le Hameau de Calmelac, la petite bourgade qui avait son petit port de pèche et ses honnêtes gens, et croisait là-bas une elfe nommée Daya. Celle-ci semblait un peu perdue. Il l'abordait donc et lui demanda s'il pouvait l'aider. Lorsque cette elfe - Daya - lui annonça qu'elle recherchait un moyen de faire des provisions d'encre, Naorun lui proposa de l'accompagner à l'orée des terres elfiques qui abritaient nombre de sanakirjas, ces reptiles agiles et sournois qui en sécrétaient pour se défendre.

Une longue marche les attendaient. Ils durent traverser les terres paladines, passer près de la frontière rebelle pour finalement redescendre vers le sud sur des terres infestées de créatures dangereuses : loups, bewoks noirs, buissons-tueurs et bien sûr, sanakirjas. Heureusement qu'il n'y avait pas de cyclopes, c'était déjà ça. Néanmoins, Naorun craignit pour leur vie plus d'une fois. Si toutes ces créatures leur avaient foncé dessus, ils seraient morts avant d'avoir pu esquisser un geste. Fort heureusement, à part un ou deux loups qui leur bloquèrent le chemin, il n'y eut pas plus d'attaque que ça.

La chasse débutta. Daya n'avait pas d'arme digne de ce nom, ce fut donc Naorun qui se chargea du plus gros du travail. Armée lui même que d'une petite dague, il parvint néanmoins grâce à son agilité développée au fil des siècles à attraper les reptiles. Le soir vint. Daya s'occupait du feu et préparait le campement, tandis que Naorun dépeçait un sanakirja pour prélever la viande, récupérer sa peau et recueillir l'encre recherchée.
"Hécate, Luraï, Luohan, San Ghis, Hyo Gâ... Tous nous échappent, et pourtant... Tous sont en nous."

(Ancien personnage : Shyveno)
Avatar de l’utilisateur
Naorun
 
Message(s) : 193
Inscription : 13 Janvier 2014, 21:36

Re: Une rencontre, une errance, une chasse aux sanakirjas

Message par Daya » 05 Décembre 2016, 20:25

Il y a longtemps, Daya avait jadis parcouru ces terres accompagnée d’un elfe magicien. De sa mémoire, ces lieux n’avaient jamais été aussi hostiles. Tant de bêtes diverses sur leur route. Naorun se débrouillait bien, mais en revanche, Daya était incapable de se protéger elle-même. Son manque d’expérience était flagrant malgré sa volonté. Près du feu, tandis que Naorun récupérait l’encre d'un reptile, l’elfe l’observait. Avant de le rencontrer, elle avait fait une promesse irréfléchie reliant de l’encre, une carte et un groom . Elle avait de la chance, jamais elle n’aurait été en mesure de récupérer cette encre seule. L'aide et la présence de Naorun lui étaient précieuses malgré le fait qu'elle ne le connaissait que très peu. Elle le regardait attentivement, en s’assurant sans cesse que le feu soit soutenu. Après un moment, elle se leva puis repartit à la cherche de branches et de brindilles.

Haut perché sur un arbre, un oiseau nocturne cria soudainement en alertant à qui voulait bien l'entendre de la présence de l'elfe. Elle tenta de s'en éloigner mais celui-ci la poursuivit, volant à travers les arbres. Lorsqu'il se percha à nouveau, l'elfe prit une roche d’un geste rapide puis, sans hésitation, elle lui lança. Le projectile atteignit la branche entre ses pattes, exactement là où elle en avait décidé. Voyant que l'oiseau persistait toujours, elle lui en lança encore jusqu’à ce qu’il décide enfin de partir. Nulle blessure sur l’oiseau, ses gestes avaient été précis. Prédestiné à manié l’arc, elle s’amusait régulièrement à atteindre des cibles. En attendant le jour où elle aurait l’opportunité d'en posséder un, elle se devait d’être patiente et tenter d’apprivoiser la dague qu’elle possédait. De retour a leur campement, Daya remarqua immédiatement l’absence de son compagnon. Elle regarda autour...
Daya
 
Message(s) : 2
Inscription : 24 Octobre 2016, 14:06

Re: Une rencontre, une errance, une chasse aux sanakirjas

Message par Naorun » 07 Décembre 2016, 00:23

Un soudain sursaut de mémoire avait saisit Naorun. Lui et Daya étaient proche de l'ancien arbre des terres du milieu. Petit frère d'Ydragrasild et d'Alon, les deux arbres géants légendaires, il abritait toujours Zékilbure. Cet elfe noir puissant et complètement dément était imprevisible. Naorun s'éloigna donc prestement du petit campement et s'approcha de l'arbre. De sa démarche agile habituelle, il escalada l'arbre. Il semblait tranquille. Il entendait des voix dans les creux de l'arbre...
"Ouiiiii, Zékilbure, ouiiiii... Tu as raison, c'est vraiment toi le meilleur.
...
Mais comment, ne m'avais-tu pas dit que je devais plutôt ?! ..."

Toujours aussi dément... Au moins, il était occupé à parler avec... lui-même. Il ne les dérangerait pas ce soir. Satisfait, il redescendit prudemment, en silence. Il ne voulait pas gâcher une soirée paisible en attirant l'attention de l'archimage.

Se rapprochant à nouveau du campement, il vit Daya de dos. Elle semblait inquiète. S'approchant d'elle en silence, il lui toucha doucement le bras pour signaler sa présence. Elle sursauta. Naorun détourna les yeux, gêné, alors qu'elle le regardait d'un ait un petit peu courroucé.
"Désolé. Je n'aurais pas du m'éloigner sans te prévenir. Ni apparaître ainsi derrière toi d'ailleurs."
Il la regarda et lui sourit pauvrement en guise d'excuses.
"Je voulais vérifier que nous étions bien en sécurité pour la nuit. Il y a... quelqu'un qui habite pas loin. S'il n'est pas dangereux habituellement, il est tout de même imprudent de l'oublier."

Regardant le feu et ce qu'il restait des sanakirjas, il s'exclama soudain :
"Mais assez d'embêtements. Nous n'avons pas encore dîné. J'ai rapporté quelques herbes et légumes qui pourront nous faire quelques accompagnements. La viande de sanakirja est un peu coriace normalement, mais bien préparée, elle est tout à fait mangeable, et même bien bonne."
Il s'avança et, prenant une broche qu'il avait taillée avec sa dague auparavant, il mit le sanikarja sur celle-ci et la disposa au dessus du feu, sur deux soutiens en forme de fronde. Ceux-ci permettaient la rotation de la broche au-dessus du feu. D'ici une demi-heure, la viande sera prête.
"Hécate, Luraï, Luohan, San Ghis, Hyo Gâ... Tous nous échappent, et pourtant... Tous sont en nous."

(Ancien personnage : Shyveno)
Avatar de l’utilisateur
Naorun
 
Message(s) : 193
Inscription : 13 Janvier 2014, 21:36

Re: Une rencontre, une errance, une chasse aux sanakirjas

Message par Daya » 14 Décembre 2016, 14:41

Soulagé que Naorun soit revenu, elle tenta d’oublier ses dernières inquiétudes. Lorsqu’il parla de manger le sanakirja, cela lui fut extrêmement facile. Avant ce jour, jamais elle n’aurait pensé à ce reptile de cette façon. Se persuader lui prit même un certain moment. En apprêtant les légumes, elle lança de temps à autre un regard incertain à l’animal embroché, appréhendant le moment fatidique qui vint trop rapidement... En cette nuit, pour elle, il n’y eut aucune révélation gastronomique, mais totalement consciente de l’énergie qu’allait lui procurer le reptile, elle ne brocha pas et mangea. Ils devaient bientôt retourner en ville et vendre leurs butins. Ils avaient encore de la route à faire. De son côté, Daya avait trouvé des parchemins magiques et espérait bien les vendre à bon prix afin d’être en mesure d’acheter un arc. Elle ne désirait pas les conserver, de plus les inscriptions sur ceux-ci n’avaient aucun de sens pour elle...

En regardant Naorun ranger autour de lui, elle se demanda s’il avait une quête personnelle, des amis ou même un but obscur... Son passé l’importait peu, mais sans le vouloir, elle en était tout de même curieuse. Elle espérait bien, dans l’avenir, lui être utile à son tour. Malgré la logique, ce sentiment ne lui venait pas nécessairement du fait qu’elle lui était redevable….

La nuit passa et le jour vint. L’elfe se réveilla et se prépara. Ils allaient vers l’est, à Urpis...
Daya
 
Message(s) : 2
Inscription : 24 Octobre 2016, 14:06


Retour vers Plaines du centre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php