La maladie de Lopo des Equus

Région comprenant entre autre Urpis et Ertuën, région centrale où se retrouve les habitant de toute l'île.

La maladie de Lopo des Equus

Message par Equus » 08 Décembre 2014, 20:16

Lopo des Equus est mort le 1er Décanoct de l'an Dix.

Des années à fumer l'opium pour contrer la soif du sang.
Lopo des Equus buvait le rhum comme un nourrisson boit du lait.
La moitié de son existence avait été une longue errance - vous l'auriez vu tituber après les grandes réunions et les grands conseils.

Mais l'autre part de sa vie avait été lumière, recherche d'unité et d'idéal.
Il avait été le premier à croire en l'assainissement des Marais et en la sécurité Vampire. Le premier aussi, à voir en Hécate une source d'inspiration de tolérance. Cherchez la paix en Vampirie avait été son leitmotiv.
Et à peu d'échecs près, il y était parvenu.

Arrêtant définitivement l'opium et les sortilèges d'illusions qui lui broyaient le cerveau, le destin le rattrapa.
Les médecins lui révélèrent un ordener.
Cette maladie irréversible de dégénération attaque les cellules sans qu'on puisse y remédier.
"On croit les vampires immortels" écrit-il sur la dernière page de son journal, "mais ils ne le sont plus quand une maladie comme l'ordener les touche. Cette maladie est indestructible, rien ne peut lutter contre elle."

En une semaine il perdit la moitié de son poids. Il tentait de déguiser sa faiblesse par d'épais manteau - mais la maigreur de son visage le trahissait.
Six crise d'une douleur nerveuse incomparable le torturèrent. La septième, il ne sentit rien et il mourut.
Ses cousins le trouvèrent à son appartement d'Urpis.
Son enterrement fut un huis-clos.
Au pied du manoir des Equus, seuls ses cousins, sa tante et son oncle y assistèrent.
Une note fut envoyée à ses amis journalistes d'Urpis et la Nécropole Sacrée de Valoundra.
Lopo des Equus, Chevalier damné, est mort de maladie ( Decanoct X).
Ses dernières actions ont dissous les pièges d'une alliance proposée par Rebelles et Drows.
Avatar de l’utilisateur
Equus
 
Message(s) : 669
Inscription : 14 Novembre 2013, 12:53

Re: La maladie de Lopo des Equus

Message par Arohia_Bestaani » 09 Décembre 2014, 08:46

.
Dernière édition par Arohia_Bestaani le 22 Septembre 2015, 00:14, édité 1 fois.
Le passé ne fût qu'éther, romance, malheur, rêve et cauchemar...
Je suis Arohiä Bestaani de Lyndrasyl ! Elfe Namida. Gardienne de la Lumière Éternelle.
Avatar de l’utilisateur
Arohia_Bestaani
 
Message(s) : 303
Inscription : 14 Novembre 2014, 16:48
Localisation : Tédéhessie

Re: La maladie de Lopo des Equus

Message par Chateausombre » 09 Décembre 2014, 11:17

J'appris le décès de mon ami un jour après ses funérailles.
Les journaux d'Urpis relayaient la nouvelle dès l'aube.
Ce n'est donc au soir qu'on m'apporta les papiers.

La surprise était sombre.
Je n'avais jamais pu me douter d'un tel événement.
Il y a quelques jours encore le vampire m'écrivait.

L'histoire entre le seul humaniste de Valoundra et la Tradirie était complexe.
Je voyais en cette affaire un mystère.
Un verre de vin des Equus à la main, je réfléchissais à un moyen de l'élucider.
Envoyé de mon Nokia 3510 en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
Chateausombre
 
Message(s) : 322
Inscription : 09 Mai 2014, 12:57

Re: La maladie de Lopo des Equus

Message par Cathari » 09 Décembre 2014, 13:37

Malgré les animosités certaines qu'il pouvait exister entre certains peuple , il est toujours difficile d'apprendre le décès d'un des congénère sur ses terres déjà dévastées par de sombres projets.

Equus avait rendu son dernier souffle il y a peu , et la nouvelle était affiché sur les tableaux d'Urpis .

Si je n'avais pas eu cette mission spécifique donnée par Chateausombre, je n'aurais jamais être au courant du sort funeste de ce vampire écologique .

Je fut contacté par Equus a de nombreuses reprise et malgré son aspect miteux , il avait toujours été poli et courtois, et en aucun cas avec un soif de sang sans limite.

" Paix a ton âme Vampire, que ton repos doit doux "

Je reparti dans mes pénates tradirienne , le vague à l'âme , en pensant au potentielle victime qui allait de nouveau être affichée sur ce tableau .

" Est ce qu'un jour ce monde connaitra paix et prospérité "
La pire des perversions n'est rien par rapport aux sévices que peut infliger une Chamane.
La corruption de mon âme sera à la hauteur de la souffrance ressentie...
Avatar de l’utilisateur
Cathari
 
Message(s) : 1253
Inscription : 28 Mai 2013, 20:15
Localisation : Bourgogne

Re: La maladie de Lopo des Equus

Message par Thanis » 09 Décembre 2014, 18:43

Une ombre se faufilait dans l'obscurité, à peine révélée par le clair de demies lunes. S'introduire en territoire damné lorsque l'on ne l'était pas pouvait être hasardeux, voire difficile, mais cela n'était néanmoins pas impossible lorsque l'on était vampire. Et mage de surcroit.
Les feuilles mortes bruissaient à peine sous les bottes de l'intruse tandis qu'elle s'approchait silencieusement de la tombe.
Arrivée à sa hauteur, Thanis s'agenouilla pour y déposer un lys blanc immaculé de Valoundra.

" Il a fallu que tu aies le dernier mot en me faisant mentir", murmura-t-elle avec un faible sourire pour l'être qui reposait dorénavant sous terre. "Tes envolées lyriques et ton exaltation manqueront à ses terres, Lopo... Et je crois que tu me manqueras aussi," ajouta-t-elle après un silence. "Repose en paix. Tu l'as mérité."

Elle se redressa complètement, contemplant la dernière demeure du plus pacifiste des damnés qu'elle eut rencontré , et dont les rêves de paix teintés de sang s'étaient achevés avant d'avoir pu se réaliser.
Un craquement la fit sursauter, et elle se détourna de la tombe. Il était temps qu'elle reparte avant d'être repérée, et la nuit l'engloutit de nouveau.
Avatar de l’utilisateur
Thanis
 
Message(s) : 462
Inscription : 07 Février 2013, 11:04

Re: La maladie de Lopo des Equus

Message par Lazare » 23 Décembre 2014, 13:23

Lazare apprit la mort soudaine de Lopo. Il ne le connaissait pas vraiment mais un mélange de sentiment l'envahit :

dabord, un soulagement car pour le jeune savant, il constituait une menace pour l'équilibre des purifiés.

Mais un léger remord fit son apparition au mileu d une mère agitée de tout sentiment. Il pensait aussi qu'il n'avait fait son travail de frère purifié ramenant tout ses frère et soeurs égarés.

Il était jeune et il ne possedait pas encore cette faculté de voir ce que sont vraiment les personnes au dela de leur comportement et de leur actes.

Grâce a Lopo, il espèrait réussir dans cette tacje ardues, dès qu'il sera assez fort.
Image
Avatar de l’utilisateur
Lazare
 
Message(s) : 423
Inscription : 21 Mai 2014, 21:16


Retour vers Plaines du centre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php