Voyage et autres désagréments

Région comprenant entre autre Urpis et Ertuën, région centrale où se retrouve les habitant de toute l'île.

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Magnus » 09 Avril 2019, 21:56

Le petit groupe engagé par Karoll avait bien avancé depuis qu'il avait quitté Urpis. Sur la route Agendorf et Naorun se concentraient sur les mêmes bewoks pour en venir à bout rapidement mais Magnus préférait lancer ses puissants sorts sur d'autres cibles que celles choisies par ses compagnons. De là où il venait, il n'était pas considéré comme un mage de guerre mais reconnu pour ses talents de guérisseur qu'il prodiguait gratuitement à tous ceux qui faisait appel à lui. Ce n'est que lorsqu'il entreprit de faire le voyage vers l'île qu'il se décida à étudier la magie offensive pour pouvoir se défendre efficacement en cas de danger. Cependant, ce sortilège de Feu Intérieur commençait vraiment à lui plaire!

"Kalyza dro chath"

Encore deux bêtes avait succombé aux brûlures internes provoquées par la magie du vampire, il ne tenait pas le compte de ses victimes qui tombaient les unes après les autres avec une déconcertante facilité. Les deux guerriers quant à eux concentraient leurs efforts sur le dernier bewok encore en vie lorsque Magnus ressentit une vive douleur dans le dos. Se tournant rapidement pour connaître l'origine de cette blessure, il se trouva nez à nez avec un guerrier menaçant. Il n'avait encore jamais rencontré de vampire de Valoundra mais c'était maintenant chose faite. Le damné se lança dans un enchaînement imparable d'attaque que le jeune mage ne put que subir impuissant. Il avait usé de ses dernières ressources magiques quand il avait lancé son précédent sort et se retrouvait sans défense face à la bestialité de son adversaire.

Alors que l'assaillant préparait sa prochaine attaque, Agendorf et Naorun vinrent au secours de Magnus qui profita avec peine de la situation pour mettre de la distance entre lui et le damné. Il sentit que certaine de ses blessures commençaient à se refermer. L'ombre étrange se tenait juste derrière et lui avait permis de récupérer un peu de force. Après avoir joint les mains et s'être incliné légèrement en guise de remerciement, le mage se concentra un peu à l'écart du combat pour régénérer sa puissance magique... Ses compagnons auraient vraisemblablement besoin de son aide pour venir à bout de ce redoutable guerrier.
"Si vous désirez aller vite, marchez seul mais si vous désirez aller loin, marchons ensemble"

Magnus, Archimage purifié.
Avatar de l’utilisateur
Magnus
 
Message(s) : 28
Inscription : 19 Février 2019, 15:58

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Aura_de_Takhisis » 09 Avril 2019, 23:24

Ne pouvant tolérer que les aventuriers soient attaqués :

- FFFFFFFFFFiouuuuuuuuuuuu..., Nosferatuuuuu... Retourneeeeez... Valoundraaaaa..., FFFFFioooooouuuuuuu...
Avatar de l’utilisateur
Aura_de_Takhisis
 
Message(s) : 9
Inscription : 05 Juillet 2018, 11:41

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Agendorf » 10 Avril 2019, 17:56

Le vampire damné connaissait les personnes les plus dangereuse pour lui, il se dirigea droit sur Magnus. Je tentais de l'en empêcher, mais je reçu un coup du plat de sa lame, coup qui me fit partir de côté et laissant le champs libre. Heureusement Naorun s'était campé sur sa position et l'attendais de pied ferme, Magnus était caché dans son dos. L'idée était bonne, mais le damné réussissait à attaquer Magnus, tandis que Naorun profitait des espaces et du manque de vigilance pour attaquer à son tour. De loin la scène était assez confuse et les flammes qui sortait du damné par moment n'aidait pas à clarifier la situation.

Le vent s'était à nouveau levé et des mots semblait à nouveau en sortir, une nouvelle menace, mais pas pour un membre du groupe. Nosferatu, Nosferatu, le vampire damné c'était son nom, en effet il l'avait déjà croisé par le passé un adversaire coriace d'après ses souvenirs. Ainsi cette étrange forme d'intelligence était de notre coté, toujours bon à savoir.

Je me sentait inutile, trop loin pour attaquer et trop faible pour vraiment peser dans le combat. Certes Nosferatu était de dos et ne me verras pas venir, mais j'ai vu son armure de près et impossible de passer au travers pour moi, je dois trouver un autre moyen d'aider. Mais rien, à part l'insulter et m'éloigner pour qu'il laisse Magnus tranquille et encore ce n'était pas un plan à 100% viable. Bon ben quand faut y aller, faut y aller, je saisi fermement ma faucille et voulu partir l'attaquer.

Mais Nosferatu était à genoux et commençait à tomber lentement sur son flanc gauche, Magnus ou Nosferatu semblait lui avoir donné le coup de grâce. Apparemment la magie peut-être utile parfois. Je m'approcha doucement du corps inanimé du Damné, le tapa du pied, pas de réaction. Relevant la tête, je tira 2-3 fois sur la pipe et dans un nuage de fumée :

"Ce Damné est décédé."

Regardant à nouveau l corps je vit des morceaux de papiers glissé sous sa ceinture, peut-être les parchemins que Karoll cherchait. Je les saisis, en déroula un, impossible à lire, je décida de les tendre à la marchande :

"Il me semble que ceci vous appartient, vous pouvez remerciez Magnus je pense que sans lui nous aurions eu beaucoup de peine à les récupérer."
"Parole" *Pensée*
Avatar de l’utilisateur
Agendorf
 
Message(s) : 1264
Inscription : 12 Novembre 2013, 06:25

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Magnus » 11 Avril 2019, 08:21

Magnus n'avait pas encore récupéré la totalité de son énergie magique mais il ne pouvait attendre plus longtemps, ses compagnons semblaient avoir beaucoup de mal à toucher Nosferatu et ils ne lui infligaient que des blessures superficielles quand ils arrivaient à l'atteindre. Fort heureusement pour le groupe, l'aura mystique qui les aidait en leur prodiguant des soins depuis le début de leur periple avait commencé à affaiblir le damné avec sa puissante magie.

Après avoir fini de guérir ses diverses plaies qui n'avaient pas encore été soigné, Magnus lança une série de sort sur Nosferatu mais celui-ci, bien que gravement blessé, redoubla d'agressivité et fit pleuvoir un nouvel enchaînement d'attaque sur le jeune mage. Décidément cet adversaire était plutôt coriace et il ne semblait pas vouloir partir ou même mourir mais une fois encore, la magie combiné de l'aura et de Magnus vinrent rapidement à bout des nombreuses entailles que lui avait infligé le damné.

Ses ressources magiques commençaient de nouveau à être faibles, le combat était éprouvant et le vampire ressentait une fatigue physique importante mais ce n'était pas le moment de flancher.

Kaliza dro chath! Kaliza dro chath! KALIZA DRO CHATH!!!
Nosferatu s'effondrait enfin sous l'accumulation des blessures que lui avait fait subir la troupe engagé par Karoll. Magnus lui s'effondrait d'épuisement, profitant du calme enfin revenu, et allongé dans l'herbe, pour se reposer quelques instants tout près de la commerçante.
"Si vous désirez aller vite, marchez seul mais si vous désirez aller loin, marchons ensemble"

Magnus, Archimage purifié.
Avatar de l’utilisateur
Magnus
 
Message(s) : 28
Inscription : 19 Février 2019, 15:58

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Aura_de_Takhisis » 11 Avril 2019, 10:03

Aura_de_Takhisis est arrivée à Ertuën, elle est satisfaite d’avoir pu guider des guerriers imprudents, qui se laissent entourer par des bewoks un peu plus belliqueux que d’habitude, rendant la défense difficile, mais ça a été, elle s’est même trouvé un penchant neutre, à la recherche d’un équilibre entre la guerre et la paix, elle s’était exprimée par un souffle de vent disant aux aventuriers de fuir et de ne pas se laisser entourer par du bétail hostile, le groupe n’ayant pas fui, elle a dû veiller à leur survie, se sentant d’humeur pacifique…

A la tombée de la nuit, elle avait même senti la présence de Nosferatu, qui se faufilait par derrière les arbres, elle ne ressentait pas encore de méfiance à ce moment, et puis elle a vu que Nosferatu attaquait Magnus, un membre du groupe protégé par elle…, elle s’est sentie d’humeur paladine, devant attaquer ou se défendre contre les agitateurs qui préconisent les mauvaises actions…, elle a même dû faire un choix contre un frère de son Ordre, et agir en conséquence, elle a ventilé la zone en ordonnant à Nosferatu de retourner à Valoundra, ce qu’il n’a pas fait, et a donc dû aider les aventuriers dans leur quête, en frappant magiquement un frère d’arme…

Nul doute que Aura_de_Takhisis devra répondre de ses actions quand elle reviendra à Valoundra, elle devra s’expliquer devant le Conseil de son Ordre…, mais en attendant, elle ne peut pas expliquer qu’elle a de grandes ambitions pour le groupe d’aventuriers qui est en train de se former et de progresser…, quand ils seront plus forts, elle pourra les utiliser pour favoriser son Dessein, qui semble se rapprocher d’un équilibre entre le Bien et le Mal…

Donc, voici que Aura_de_Takhisis attend à l’extérieur du Temple d’Ertuën, elle a repris des couleurs, elle est redevenue palpable et bien vivante, puique la paix rêgne en ce lieu, elle sait que les aventuriers vont repartir vers le sud après avoir prié au temple et s’être reposé dans ce havre de paix… Elle peut parler maintenant et a demandé à un groupe de caravaniers venant du sud, quelle était la situation sur le chemin, et elle a appris qu’un groupe de bewoks broutait tranquillement au sud…, c’est bon signe, se dit-elle…
Avatar de l’utilisateur
Aura_de_Takhisis
 
Message(s) : 9
Inscription : 05 Juillet 2018, 11:41

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Nosferatu » 11 Avril 2019, 11:09

Le combat était rude. Les deux guerriers, bien qu'un peu dépassés par l'agilité et la résistance du damné, forçaient Nosferatu à rester vigilant. Le purifié s'était adressé à lui mais il ne lui offrit en guise de réponse qu'un sourire sournois et un violent coup d'épée qui le fit reculer de quelques pas.L'ombre étrange qui se tenait un peu plus loin avait commencé à soigner les plaies du jeune mage, qui en avait profité pour s'écarter de la zone de combat, et elle avait aussi infligé plusieurs blessures graves au sombre vampire. Profitant de quelques attaques hasardeuses du duo de combattants pour leur asséner des coups bien placés dans le but de les ralentir, Nosferatu réussit à se rapprocher des deux lanceurs de sorts et lacéra une nouvelle fois le mage purifié. Il tenta ensuite de blesser cette aura mystérieuse, qui semblait lui demander de partir, mais sans grande réussite. Son épée était passé au travers de ce corps informe qui avait disparu et s'était reconstitué aussitôt comme si elle n'était faite que de brume.

Alors qu'il se préparait à lancer un nouvel assaut, et ce malgré les nombreuses blessures qu'il avait déjà subit, le damné sentit une violente douleur interne qui le priva de ses dernières forces. Le jeune mage lui avait lancé une salve de sorts qui mirent au sol Nosferatu, son corps inerte reposant au milieu de la plaine et son esprit rejoignant le monde des morts. Mais ceci n'était pas une fin en soit, le vampire savait que grâce à la bénédiction d'Hécate il serait rapidement de retour parmi les vivants... Toujours aussi déterminé et toujours aussi assoiffé, avec pour seul objectif de retrouver la puissance qui était la sienne autrefois, et en quête de nouvelles victimes.
Il est le cauchemar de votre vie, hante vos nuits,
Votre pire ennemi, qui sourit devant votre agonie.
Il va vous poursuivre, priez pour qu'on vous délivre,
Mais n'espérez pas survivre, car de sang il s'enivre.
Avatar de l’utilisateur
Nosferatu
 
Message(s) : 33
Inscription : 03 Mars 2019, 17:52
Localisation : Juste derrière vous!

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Karoll » 11 Avril 2019, 13:13

La journée avait été longue, les bewoks étaient plus nombreux que prévu et le combat contre le damné avait fait perdre énormément de temps à Karoll et son escorte. Le soleil avait commencé à se cacher derrière les arbres de la forêt de l'Ouest, la commerçante devait se dépêcher si elle voulait atteindre la banque avant la fermeture. Alors qu'elle ramassait sa besace et les équipements qu'elle transportait depuis Urpis, Agendorf vint la voir.

"Il me semble que ceci vous appartient, vous pouvez remercier Magnus je pense que sans lui nous aurions eu beaucoup de peine à les récupérer."
"Je vous remercie. Il est vrai que Magnus s'est montré beaucoup plus utile que je ne l'aurais pensé la première fois que je l'ai vu mais le mérite vous revient à vous tous! C'était un formidable travail d'équipe qui a porté ses fruits jusqu'à présent. Nous devrions nous remettre en route, nous sommes proche d' Ertuën et nous pourrons nous reposer tranquillement quand nous y serons."

Le petit groupe fit le reste du chemin rapidement et Karoll entra directement à la banque pour y retrouver Arseneh Lutin.

"Bonjour et bienvenue Mademoiselle Drilis!"
"Bonjour mon cher Arseneh! Mais je vous l'ai déjà dit, appelez moi Karoll. Comment allez-vous aujourd'hui ?"
"Merveilleusement bien lorsque je vous vois, vous faites partie de nos meilleurs clients et c'est toujours une joie de vous accueillir!! Veuillez prendre place dans ce confortable fauteuil et explquez moi, en quoi puis-je vous être utile?"
"Je souhaite faire un dépôt monétaire et déposer des objets de valeur dans mon coffre! Je souhaitais aussi vous demander une faveur... Mes compagnons et moi avons connu quelques désagréments sur la route et nous avons besoin de reprendre des forces, pourriez vous nous autoriser à utiliser la table de la cour du tribunal pour que l'on puisse se restaurer?"
"Évidemment Mademoiselle Karoll, je m'occupe de régler tous les détails de votre transaction et j'envoie quelqu'un pour ouvrir la porte de la cour des Huit! Je vous laisse en informer vos compagnons."

La jeune femme ressortit de la banque et, après avoir chargé son corbeau de remettre deux messages qu'elle venait d'écrire, elle se rapprocha du groupe qui l'attendait pour leur glisser quelques mots.

"Je dois encore me rendre au temple pour montrer au prêtre les parchemins que vous avez récupérer. J'ai affrété un daliceros spécial pour qu'un ami nous apporte de quoi nous restaurer et nous rafraîchir convenablement et nous sommes autorisés à utiliser la salle du tribunal. Ne m'attendez pas et festoyer mes amis, vous trouverez tout ce qui peut vous faire plaisir, je vous rejoins dès que possible. Nous reprendrons la route demain, je préfère éviter de voyager de nuit."
Puis après avoir aperçu la mystérieuse aura qui paraissait tout à coup bien réelle et qui se tenait un peu à l'écart, la belle commerçante comprit qu'il s'agissait d'une femme et plus précisément d'une vampire.
"Vous êtes bien évidemment la bienvenue, votre intervention nous a été d'une aide inestimable, je vous remercie du fond du coeur!"

Puis Karoll entra dans le temple pour y régler son affaire, elle avait hâte de pouvoir rejoindre ses compagnons et de profiter d'un moment de repos bien mérité en leur compagnie...
Dernière édition par Karoll le 12 Avril 2019, 19:03, édité 1 fois.
Commerçante à Urpis
Avatar de l’utilisateur
Karoll
 
Message(s) : 28
Inscription : 25 Mars 2019, 16:53

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Magnus » 12 Avril 2019, 17:29

Magnus attendait près de la bâtisse où se trouve la banque et le tribunal, apparemment, Karoll avait fait en sorte que des vivres soient livrés pour que le petit groupe puisse reprendre des forces avant de se remettre en route. La commerçante savait prendre soin de ses employés et ce n'était pas pour déplaire au jeune mage qui, malgré sa timidité, comptait bien profité de ce moment de calme et de convivialité pour en apprendre un peu plus sur ses compagnons. Un homme arriva avec le daliceros et commença à faire des allers-retours les bras chargés de victuailles qu'il allait déposer sur l'immense table qui se trouve au centre de la cour des huit puis, une fois sa tâche terminée, il se remit en route avec l'énorme bête et disparut lentement sur la route du sud.

Dans un premier temps, Magnus préféra attendre que les autres membres du groupe rentrent mais, comme personne ne semblait se décider, il céda à la curiosité et avança en direction de la grande salle. Là les attendait un vrai festin de roi, la table était remplie de nourritures et boissons en tout genre, l'odeur qui commençait à envahir la pièce était divine. Tout avait été prévu pour satisfaire les aventuriers et leurs permettre de passer un bon moment. Le purifié saisit une coupe pour se servir un peu de jus de carises, il avait découvert ce curieux breuvage aux propriétés curatives peu de temps après avoir débarqué sur l'île et il en avait bien besoin après les épreuves qu'il avait vécu sur la route. Ensuite, il mit la main dans une des poches de son costume et en sortit une petite fiole contenant un étrange liquide rougeâtre pour en ajouter quelques gouttes dans son verre puis il tira une chaise pour se mettre un peu à l'écart de la table et commença à siroter doucement sa mixture en attendant que ses compagnons de route le rejoignent.
"Si vous désirez aller vite, marchez seul mais si vous désirez aller loin, marchons ensemble"

Magnus, Archimage purifié.
Avatar de l’utilisateur
Magnus
 
Message(s) : 28
Inscription : 19 Février 2019, 15:58

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Agendorf » 12 Avril 2019, 21:50

Il y a des lieux qui ne changent jamais, Ertuën était l'un d'eux. Petite zone habitée au large d'Urpis, plus qu'habitée civilisé, en effet pas de maison d'habitation, seul le temple dédié aux divinités relié à chaque race et la banque. Difficile à dire laquelle des deux était apparue la première, l'argent étant un dieu comme un autre pour certains, chacun avait son temple en fait. Encore plus difficile de définir qui était là d'abord, Urpis où Ertuën, tellement l'un dépendait de l'autre et vice et versa
*L'hémorragie de tes désirs
S'est éclipsée sous l'azur bleu dérisoire
Du temps qui se passe
Contre duquel on ne peut rien*


Pourquoi j'ai ces paroles qui me viennent en tête, étrange. Karoll était rentrée dans la banque, je la suivit et l'attendis dans le hall d'entrée, la sécurité était assez élevée dans le bureau de M. Lupin. Peut de temps après Sroupi partis ouvrir la salle des huit étrange, Karoll sortit du bureau, traversa le hall et se dirigea dehors, je la suivit.

Ainsi nous pourrons utiliser la salle des huit comme réfectoire, certaines choses change après tout, cette salle étant normalement réservée aux plus haut dignitaire de l'île. Le petit groupe s'était regroupé entre la banque et le temple, profitant des rayons du soleil et surtout du calme environnant. Un dalicéros arriva, chargé de moult victuailles, qui furent toute déchargée et installée sur la grande table des huit. Je m'était installé contre le mur de la banque, à l'ombre du temple pas loin, cela faisait du bien de retrouver un groupe d'aventurier, des personnes faisant abstraction de la race et se concentrant sur la camaraderie (et la récompense bien évidemment). Je fumais tranquillement, tirant quelque bouffée, laissant échapper de grande volutes de fumée, la fraîcheur du mur était agréable, au loin on pouvait toujours entendre mugir quelques bewoks inconscient du monde autour d'eux. Loin au dessus les nuages filaient dans le vent, marbrant le ciel de blanc et de bleu, j'imaginait encore ce palais des dieux et me demandait si il y avait encore beaucoup d'aventurier attendant l'inconnu.

Le dalicéros repartis, vidé de tout son contenu, Magnus fut le premier à réagir, il avait été d'une grande aide dans ce combat contre Nosferatu, du repos lui fera du bien. Je me leva, rentra à mon tour et salua d'un geste de la tête Sroupi, timide comme il est il me sembla le voir rougir à cette simple salutation. Je marchais lentement, mes pas résonnaient dans le hall, je fini par arriver devant la porte de la salle des huit. Ce lieu était chargé de souvenir pour moi, de grandes réunion réunissant les plus grand dirigeant de l'île, j'était loin d'en être un à l'époque et je doute l'être devenu. Je n'était que le conseillé du roi, suivant le débat en retrait, donnant quelque conseilles discret à mon roi. C'était il y a fort longtemps, impossible de dire quel était le sujet de cette réunion, j'était plus occupé à surveiller les allée et venue des autres invité pour empêcher un coup de couteau dans le dos du roi. Cela peut paraître étrange, je me souvient uniquement du nom du roi "Massa" et la place qu'il occupait dans la salle, rien d'autre.

Perdu dans mes souvenirs, ma main était posée sur la porte, mes doigts caressant et examinant tout les détails et imperfections du bois à l'endroit où je l'avais posée. Je fini par la pousser, Magnus s'était installé à table, profitant des boissons présente. La table débordait de nourriture et autre joyeuseté, Karoll savait remercier ses employés. Malgré le ventre qui criait famine, je commençait par faire le tour de la table, lentement, faisant glisser mes doigts sur le dessus de tout les dossiers, essayant de me rappeler en vain qui était installé sur ces chaises. Je m'arrêta derrière la troisième chaises du coté ouest de la table, là une silhouette s'y installa. Un homme, dans une large armure dorée, le regard ferme, mais le visage laissant deviner une grande douceur. Il se tourna me regarda et sourit avant de disparaître. Mais agrippèrent le dossier, je ferma les yeux *Massa, merci pour tout ce que tu as fait pour les paladins*, j'avais les yeux brillant, une larme prête à couler, heureusement ce ne fut pas le cas.

Je tira la chaise en arrière et m'y installa. Je rempli une choppe de bière et en bu une bonne rasade, je la sentait descendre dans mon corps, rafraîchissant toute les zone quelle traversait, quel délice. Je décrocha une cuisse de gamlis et la mordit à pleine dent. Après l'effort, le réconfort.
"Parole" *Pensée*
Avatar de l’utilisateur
Agendorf
 
Message(s) : 1264
Inscription : 12 Novembre 2013, 06:25

Re: Voyage et autres désagréments

Message par Akun » 13 Avril 2019, 14:13

Voilà maintenant une semaine que l’île révélait chaque jour un peu plus d’elle-même.
Ses villes aux échoppes fournies, ses habitants, leurs coutumes étranges, leurs incroyables légendes, des histoires qu’on pouvait entendre tard la nuit dans les tavernes où de vieilles carcasses se ventent encore d’avoir combattu lors de grandes guerres entre les puissants ayant foulés jadis cette île.
Voilà qui savait piquer la curiosité de notre vampire : légendes et grandes guerres, cela signifiait souvent héros et donc des artefacts, des objets si puissants qu’ils peuvent changer le cours d’une bataille.

Depuis qu’il était arrivé sur cette île, foyer d’un lointain ancêtre, Akun n’avait en tête que de mettre la main sur le plus possible de ses artefacts. Il voulait les étudier, comprendre comment une telle force pouvait être insufflée à des matières inertes.
Lors d’une sortie nocturne à la Taverne d’Urpis il entendit parler d’un groupe d’aventuriers engagé par une certaine Karoll, une marchande, afin de l’escorter vers la Grande Banque d’Ertuen. Cela permettrait peut-être à Akun de faire la connaissance de nouveau compagnons mais il esperait que la marchande aurait quelques informations sur des histoires, plus ou moins fondées, sur des objets de grandes valeurs.
« Ola Tavernier, je cherche une certaine Karoll, une marchande ayant engagé des aventuriers pour l’escorter. Saurais-tu où ils sont ? »

L’homme nettoyait la table voisine, un vieux chiffon à la main :
« M’sieur Akun je vois bien de qui vous parlé mais sont partis depuis une bonne semaine ! Vous pourrez p’tete les rattraper si vous prenez la route au nord-ouest jusqu'à Ertuen sans vous arrêter. Attention aux bêtes sauvages elles infestent la région ! »
« Merci bien l’ami. »
Fermant la porte de l’auberge derrière lui, Akun s’enfonça de la nuit bien décidé à retrouver la trace de ce groupe.

[…]
Deux jours s’écoulèrent sans qu’il ne vit aucune trace de la compagnie qui se dirigeait vers Ertuen. Puis au sortir d’un champs de blé il aperçu un tas de carcasse d’animaux, des Bewoks. Une créature domestiquée par les habitants de cette ile, on en trouvait encore des à l’état sauvage, leur crête dorsale était bien plus importante que celle des bêtes d’élevage, et leur musculature largement plus imposante.
Il suivit les corps qui jonchaient la zone pour découvrir quelques kms plus loin un groupe aux prises avec deux Bewoks.

« L’opportunité parfaite»
se dit le forgeron.

Il n’avait pas d’arme, ni d’armure, les longues années de travail à la forge avaient rendu son corps musculeux, sa peau exposée quotidiennement aux chaleurs des fourneaux était semblable à du cuir et le maniement des outils avaient doté ses bras et ses poings d’une force impressionnante.
Mais alors qu’il s’élançait vers eux Akun se retrouva engagé par une bête couverte de sang sortie tout droit des hautes herbes !
Akun se rua sur la bête, un premier coup sur le crâne de la créature blessée la sonna, s’immobilisant quelques secondes avant que ses membres ne lâchent laissant la bête s’écrouler dans l’herbe. Satisfait de ce premier coup, Akun n’eut pas le temps de voir son second adversaire venir, et ce n’est que la douleur dans son flanc et le gout de l’herbe qui lui indiqua la présence de ce nouvel ennemi. Se remettant sur ses jambes il se jeta aux prises avec le bewok tentant de le renverser, la créature était bien plus imposante et il ne parvint pas à lui faire céder un pouce de terrain… la bête commençait même à le repousser et ses muscles céderaient sous peu si il ne faisait rien. La bête écumait de rage et elle allait bientôt le piétiner ! Dans un cri de rage la créature se mit à débattre frénétiquement projetant Akun au sol, se relevant pour découvrir son adversaire effondré sur le coté, le corps fumant de toute part, une odeur de chair calcinée envahissait l’air ambiant.

Dépoussiérant son pantalon et ses mains, tirant ses cheveux clairs en arrière, Akun tenta de comprendre ce qui venait de se passer.
Au loin il aperçu le groupe qui semblait être venu à bout des derniers bewoks leur barrant la route. Quelques centaines de mètres les séparaient mais le forgeron pouvait maintenant distinguer plus clairement les membres de cette compagnie : il y avait un vampire visiblement de la même ligné que lui, il portait un chapeau haut de forme et tenait une canne que des flammes jaunes léchait sensuellement , il eut l’impression que ce dernier lui sourit mais la distance l’empêchait de confirmer ; à ses cotés se tenait un autre vampire, plus frêle d’apparence, il tenait une lame dont l’extrémité était courbée comme celle d’un coutelas. Plus loin un homme en armure lourde, portait une cape et tenait une faucille faite d’un métal sombre à la main. A ses coté une femme à la crinière brune et portant bon nombres de bijoux semblait s’agiter.
Le groupe se remit en marche et Akun ne tenta pas de les rattraper, ils arrivaient à destination et le forgeron était en sonné par la charge de son dernier adversaire, il les rattraperait en fin de journée.
La journée touchait à sa fin et les bâtisses de la banque et du temple se dessinaient au loin, les aventuriers avaient pénétrés dans un des grands bâtiments, Akun n’avait pas de temps à perdre, il prit la direction de ce même bâtiment.
Il n’eut pas de mal à retrouver la trace du groupe à l’intérieur, mais ne s’attendait pas à ce qu’il vit en pénétrant dans la salle qu’ils avaient investi : une table emplie de victuaille en tout genre, des bougeoirs ornaient chaque pans de murs un lustre imposant se chargeait d’apporter la touche finale à ce décors déjà grandiose. Rendu hésitant par tant de faste Akun eu un temps d’arrêt avant d’interpeller l’une des deux personnes en présence :

« Bonsoir, je suis à la recherche d’une certaine Karoll , sauriez vous me renseigner ? »
Avatar de l’utilisateur
Akun
 
Message(s) : 17
Inscription : 20 Mars 2019, 13:57

PrécédentSuivant

Retour vers Plaines du centre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php