Le Gamlis enchaîné num16

Des nouvelles fraîches de l'île, recueillis par la crème des journalistes.

Le Gamlis enchaîné num16

Message par Joupress » 17 Avril 2019, 17:34

Merniss du 17ème de Avroct de l'an XV

J'ai bien mangé, j'ai bien bu, ...

Continuons de suivre les pérégrinations de nos chères aventuriers, qui redécouvre les bases de ce qu'ils étaient pour la plupart il y a quelques années de cela. Après avoir réussit à calciner Nosferatu, mais qui renaître tel le phénix de ses cendres, la troupe arriva à Ertüen. Là Karoll alla mettre en sécurité quelques artefacts auprès d'une personne encore plus pingre qu'elle, le banquier. En fait ce n'était pas difficile d'être plus pingre que Karoll, vu le banquet qu'elle commanda pour ses gardes du corps, à se demander si ils seront quand même payé par la suite. Ce banquet se déroula dans la salle des huit, une salle mythique de l'île. (Voir article suivant)

Les araignées squatteuses furent chassée, la poussière balayée et la table dressée. Cette table ayant servit de support pour des accords entre peuple, sert désormais de buffet à volonté, un peu comme si la table ronde servait de table de blackjack imaginez un peu. Nos aventurier, guidé par la récompense promise ont un peu de temps pour connaître leur coéquipiers, ainsi que de nouveau venu.

Pendant que certains ripailles d'autres boss, Karoll est allé se renseigner sur ces fameux parchemin auprès du prêtre d'à côté. Les effort pour les récupérer en valaient la peine, en effet ce n'était pas un bulletin de livraison d'une cargaison de bière, mais des documents datant d'une époque révolue celle de la grande bataille de Ghal Drasyl. Cela aurait pu être encore plus merveilleux si il s'agissait du premier numéro du "Gamlis enchaîné" mais je ne me souviens pas en avoir écris en langage codé. Si Karoll le veux elle peut m'envoyer les découverte du prêtre afin de pouvoir en informer la populace.

Quelles seront les nouvelles intrigue de cette aventure, combien de bewok innocent périront sous leurs attaques, Sroupi devra-t-il nettoyer la salle tout seul et Karoll tiendra t'elle ses promesses ? Tout cela vous le saurez dans nos prochaines éditions

La salle des huit

La salle des huit est une salle particulière de l'île. Décorée sobrement, délimitée par de solide et épaisses portes, elle permet de se concentrer sur des sujets sensible lié aux peuples.
En effet cette salle fût créée spécialement pour que puisse se tenir des rencontres de dirigeants dans un lieu neutre. Pourquoi me demanderez-vous ? Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la politique sur l'île n'était pas aussi sereine qu'actuellement. Un dirigeant se rendant dans une autre citée pour affaire politique n'était jamais sur d'en revenir. Vous vous dites, oui mais il y a déjà Urpis comme lieu neutre, oui mais ce n'est pas la même prestance de se rencontrer dans une chambre à l'étage de la taverne du voyageur, que dans une salle dédié à cela à coté de la banque.

Une des dernière rencontre en date, fut celle demandée par Lestat, ancien dirigeant Damnés, qui invita tout les chefs des peuples afin de mettre un terme à l'Ordre Noir (ancienne confrérie dirigée par Kaevann le Drow). Pour vous donner une idée de la sécurité que ce lieu inspire, les damnés avaient, peu avant cette réunion, fait une récolte de sang frais à Urpis. La tension était palpable entre les différent dirigeant, mais tous étaient venu, sans savoir exactement pourquoi. Mais rassuré par cette salle et les règles en vigueur la discussion a pu avoir lieu, jusqu'à ce qu'un corbeau vienne annoncé qu'un damné avait attaqué un abyssal sur leur territoire et là plus rien ne fut possible. Les aléas de la politique que voulez vous.


A vous la parole

Merci pour vos propositions, voici en avant première une interview de l'Aura de Takhisis (et non pas Laura de Takhisis). Elle a décider de répondre en un seul bloc aux questions que je lui ai posée, elle en a le droit, voici en premier les questions puis sa réponse. Bonne lecture.

- Nous vous avons rencontré en temps qu'âme errante, mais pouvez-vous nous expliquer un peut plus en détail votre histoire ? Vous avez dû avoir un corps de chair et de sang avant.
- Il y a eu une grande période ou l'île était désertée de tout ses aventurier. Cette période a-t-elle été longue à passer, ne vous êtes vous pas un peu ennuyé par moment ?
- Comment était Valoundra à la grande époque ? Vos compagnons de race ne vous manque-t-il pas ?
- Dans votre longue histoire, quelle à été un évènement des plus marquant, pour vous ou votre peuple ?
- Comment voyez-vous le retour de quelques aventurier sur l'île ?
- Lorsque vous étiez dans le monde des vivants, aviez-vous une âme soeurs qui vous faisait battre le coeur, ou actuellement une âme ou autre personnes qui occupe votre esprit ? Si oui, seriez-vous prête à vous marier avec ?
- Y a t'il quelque chose que vous voulez rajouter ?


Je me rappelle qu’avant le raz de marée du Grand Cataclisme, j’étais la jeune Takhisis, et bien qu’étant incorporée chez les Sang Forgés, sous les ordres du général Barlash, je ne m’étais jamais présentée à mon poste…, voyez-vous, j’ai toujours été indépendante et fière de l’être, je n’avais aucun tatouage, ni insigne, et j’ai parcouru le monde pour le découvrir par moi-même… Pour honorer mes Dieux, je m’attaquais uniquement aux elfes pour ramener leurs âmes dans les prisons de l’oubli de ma Déesse…

Par la suite, il y a eu toute une série de cataclismes, beaucoup de villes et de villages ont été simplement rayés de la carte, et leurs Peuples aussi…, il n’y est resté que ruines et désolation… Les portes étaient grandes ouvertes pour aller dans toutes les grandes villes, ce que j’ai fait, j’ai beaucoup voyagé, et beaucoup rapporté de mes escapades… La vision du coucher du soleil dans tous ses endroits m’habite toujours, pour l’Eternité… !

La population mondiale a chûté, les grands héros également…, mais quelques petits groupes se sont cachés dans des grottes et ont pu survivre… Par la force du Destin, je me suis retrouvée avec Mononoke, un elfe noir…, nous étions seuls, nous nous sommes entraidés et avons survécu… Dans les ruines, il y avait de tout, nous avons pu ramasser victuailles, armes et tout ce dont nous avions besoin dans les bâtiments et boutiques en ruine… Même les banques étaient carrément éventrées… Mononoke et moi avons pris tout ce qui nous était utile, et nous avons abandonné le reste… Aux dernières nouvelles, Mononoke est retourné écumer les tavernes et auberges de sa région…, hi, hi, hi, oh, pardon…

Les gens de tous peuples qui s’étaient cachés sont donc revenus et ont reconstruit villes et villages, comme leurs ancêtres…

Pour ma part, je n’étais plus Takhisis, j’étais un peu comme morte, mais pas tout à fait, je n’étais plus qu’une aura, une sorte de passage forcé entre la vie et la mort, j’étais devenue Aura_de_Takhisis…

Je vous renvoie donc à mon background, qui explique tout ceci :

« Aura_de_Takhisis n’est plus qu’une ombre, un reliquat de ce qu’elle fût, une âme en peine, une image floue et impalpable…, mais tellement réelle qu’on la distingue quand même… Dans cet état, elle ne parle pas, elle soupire comme le vent, tout au plus…, mais on peut reconnaître ses actions, souvent bénéfiques pour les personnages qu’elle soutient, probablement qu’elle doit se retrouver en paix avec les mauvaises actions commises, jadis… »

« Il arrive, quelquefois, dans des moments de paix, qu’on la distingue un peu plus fort et qu’elle paraît plus vivante, il lui arrive même de pouvoir parler normalement… On remarquera à ce moment qu’il fait bon vivre, qu’on se situe dans un havre de paix, qu’on sent la joie et la bonne humeur, et qu’il y a du soleil et une petite brise légère… »

Joli background, n’est-il pas ? (hi, hi, hi, oh, pardon)…

Comme événement marquant, je me rappelle uniquement de ceci, un jour que je me dirigeais vers le nord, j’ai trouvé par terre (telle Excalibur…) un trident, Le Trident des Abysses du Roi Tharok…, oui, vous avez bien entendu…, je l’ai simplement ramassé…, et je l’ai ramené à son propriétaire légitime, le Roi du Peuple Nain des Abysses, Tharok… Depuis ce jour, je me suis toujours considéré comme Ami du Peuple Nain des Abysses… Avec son Artefact, il a pu rallier tous les Nains à sa cause et les guerres fratricides entre Nains ont pu, ou auraient dû, se terminer…

Maintenant, toutes les villes sont reconstruites, les gens se réinstallent en ville et Valoundra se repeuple, des guerriers et des mages se relancent sur les routes de l’Aventure…, et l’Histoire va pouvoir se répéter…, et oui, hi, hi, hi, oh, pardon…, l’Histoire se répète toujours…

Actuellement, j’aide un groupe de mercenaires à escorter Karoll, il s’agit de Magnus, Agendorf, Naorun, Nosferatu et Akun, le dernier venu… J’aide tout ce petit monde à progresser, et à peut-être devenir l’élite de demain… Il est vrai que le Conseil de mon Ordre m’ordonne de revenir à Valoundra pour y exercer de hautes fonctions…, mais je vous l’ai déjà dit, je suis indépendante et trop fière…, hi, hi, hi, oh, pardon…

J’ajoute que mon cœur n’a jamais appartenu à quelqu’un, ni quand j’étais Takhisis, ni maintenant…, il s’emballe seulement pendant les combats…, seule la jouissance de voir le sang couler me fait frêmir…, sans doute suis-je encore trop jeune…, hi, hi, hi, voilà, j’ai fini…

Euh…, je pourrais simplement rajouter que d’après mon état, une arme normale ne m’atteint pas, il convient donc d’utiliser une arme magique ou un artefact, mais peut-être que ce n’est qu’une légende…, je n’en rajouterais pas plus…

Voilà, brave Joupress, j’espère avoir répondu à toutes vos questions…, en bloc, soit…, mais j’y ai répondu, avec ma plus belle plume, trempée dans du sang de bewok, c’est ce que j’avais sous la main, sinon je me serais un peu plus appliquée…

Ah oui, j’espère bien sûr que mes propos ne seront pas déformés, et que mes écrits resteront en bloc et tels quels, sinon il se pourrait que je vienne vous rendre visite dans votre imprimerie…, ne me tentez pas…, hi, hi, hi, oh, pardon.


Debout les morts ou presque
Petite rubrique particulière, en effet personne ne tient compagnie au passeur dans son sous-sol, même pas Divinio qui avait squatté le lieu durant une bonne partie du pré-cataclysme.
Petite pensée quand même pour

aaaaaa, bbbbbb, cccccc


Apparemment leur nom étant trop difficile à dire ils ont préféré quitter l'île pour ne pas subir les quolibets de leur entourage. Vu leur nom ils devaient certainement être de la même famille, encore que "cccccc" étant un nain des montagnes et "aaaaaa" et "bbbbbb" étant paladin leur maman à du avoir de la peine à expliquer la barbe du dernier lors de l'accouchement.

L'île se dépeuple quelque peu de nouveau, mais haut les coeurs, comme disait mon oncle dans les montagnes russe, à nous de mettre l'île en état pour accueillir les futur arrivants.
Avatar de l’utilisateur
Joupress
 
Message(s) : 52
Inscription : 05 Février 2014, 22:22

Re: Le Gamlis enchaîné num16

Message par Agendorf » 17 Avril 2019, 20:21

Merci pour ces rappels historique, il me semble que c'était cette réunion dont je me rappelais, après je ne sais plus les autres réunion qu'y s'y sont déroulée.

Takhisis, tu ne fais pas de mal à notre journaliste unique de l'île. Sinon bah je ne serais pas content et je bouderais. :sorry:
"Parole" *Pensée*
Avatar de l’utilisateur
Agendorf
 
Message(s) : 1264
Inscription : 12 Novembre 2013, 06:25

Re: Le Gamlis enchaîné num16

Message par Akun » 17 Avril 2019, 22:17

Superbe ! :fiesta:
Avatar de l’utilisateur
Akun
 
Message(s) : 17
Inscription : 20 Mars 2019, 13:57


Retour vers Presse de Tédéhessie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php