[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 45 bytes written, possibly out of free disk space
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 69 bytes written, possibly out of free disk space

Encyclopédie - Géographie

La Forêt Soradii - Généralités
 
Malgré son nom, la forêt de Sorad n'est pas le paradis elfique des temps anciens. Il n'en est en fait qu'une petite partie, située à la périphérie. Néanmoins, de par ses immenses arbres centenaires aux couleurs chatoyantes, ses plantes aux allures et ses animaux atypiques, l'endroit est ce qui ressemble le plus à la foret qu'habitait les Elfes au début de leur existence.
La forêt est parcourue par des nombreux sources d'eau pure affluant vers la rivière Elmasa, qui se jette dans le Golfe elfique. C'est à cet endroit insulaire que les Elfes Namida ont élu domicile. En effet, les immenses éperons rocheux, s'élevant à plusieurs dizaines de mètres dans la baie, en font des lieux idéaux pour s'abriter des envahisseurs. L'inaccessible cité namida de Ghal Drasyl surplombe de plus de 230m les flots du golfe, et n'est accessible que par la magie d'un antique portail de téléportation.
Faune et flore
Le lieu est un creuset de pouvoirs mystiques: même de minuscules animaux comme l'azureuil, un petit rongeur à la fourrure bleue, peuvent faire périr l'aventurier intrépide sous des torrents de magie. En outre, on trouve de nombreuses races de monstres semi-intelligents comme les bienveillants Arbres-Behemots, les malicieux Nadjalls et, malheureusement, les Gobelins, petites créatures verdâtres connues pour leur fourberie et leur penchant kleptomane. Les légendes Namidas racontent que ces derniers sont en fait des Elfes punis par Sorad pour avoir voler un fruit interdit du jardin elfique.
Lieux importants & insolites
 
T 'ween Salas, les arbres jumeaux
Un endroit mystique comme il en existe beaucoup dans la forêt elfique. Cette clairière est reconnaissable entre mille par son parterre de fleurs immaculées et les deux saules rouges qui trônent au milieu. Etrangement, cet endroit est resté le même depuis plusieurs milliers d'années.
Le lieu est connu pour avoir été le théâtre du meurtre du premier elfe, et par extension du premier meurtre engendré sur la Tédéhessie. Les Elfes et les Nains ont le plus souvent tendance à éviter avec soin cette clairière lugubre, qui leur rapellent les heures sombres de leur histoire.
Le Bassin de Sorad
Cette étendue d'eau, située en pleine forêt, accueille en son centre une magnifique statue de Sorad, le dieu Ephèbe. Beaucoup de légendes circulent autour de cet endroit apaisant. L'eau qui y coule est d'une rare pureté et les Namidas condamne à mort quiconque oserait la boire ou s'y baigner.
Le Shokusen, ouvrage des traditions Namidas, considère qu'il s'agit là d'un bassin ayant recueilli les larmes du dieu. On raconte aussi que les animaux sauvages s'y dirigent en procession lors de la fête de Sorad, au 21eme jour de Marzact. Nul n'a pourtant pu observer ce phénomène sur le lieu lui-même.
La cité oubliée
Cachée en pleine jungle et peu à peu recouvertes de végétations, les ruines de la cité oubliée expose aux yeux des curieux une architecture qui ne ressemble à aucune des peuples de Tédéhessie. Ses structures anguleuses et pyramidales rapellent par bien des aspects les temples d'Ertuen. Il se murmure parmi les érudits elfes que cette cité était l'une des grandes cités de l'empire des Gaiens, qui vécurent bien avant l'apparition des Quatre Dieux eux-même.
Si les structures exterieures n'ont pas résistées aus affres du temps, les aventurieurs peuvent tenter de visiter les sous-sols. Mais comme la foret Soradii elle-même, le lieu est empli de magie.
Cités et Villages
 
Ghal Drasyl, la cité perchée
Description en cours d'écriture
Ghal Onsen
Ce petit village Namida borde la rivière Elmasa, tout prêt de sa source. Bien qu'en plein milieu de la couverture frestière, l'endroit est connu pour ses sources d'eau chaude revigorantes. Le village tire pleinement parti de cet spécificité géologique; Onsen veut d'ailleurs dire vapeur dans le langage Namida.
Les premières installations sont d'ailleurs plus anciennes que Ghal Drasyl lui-même, car il était un point de relais important pour les commerçants du Sud et du Nord lors de l'ère de la Secession Pacifique. Les multiples confilts lui ont néanmoins fait perdre de son importance.
Les Elfes Namidas
Aboutissement du dieu éphèbe Sorad, les Elfes furent les premiers êtres pensants à fouler les Terres Divines. Convaincus de leur supériorité, les immortels Elfes sont enclins à vouloir surpasser en tous points les autres races de la Tédéhessie.
Les Elfes Namidas expient chaque jour la déception de Sorad, qui les a rejetés. Perchés sur les falaises de Ghal Drasyl, la vie d'un Namida consiste à exceller dans chaque aspect de sa longue vie.
Société
Description en cours d'écriture
Economie
Description en cours d'écriture
Religion & Culture
Description en cours d'écriture
Contributeur(s) à cette page : -
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 71 bytes written, possibly out of free disk space