[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 45 bytes written, possibly out of free disk space
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 69 bytes written, possibly out of free disk space

Encyclopédie - Géographie

Les Plaines paladines - Généralités
 
Les terres paladines, également appelée Tradirie, sont riches et fertiles. Encaissée entre les fôrets de l'Ouest et les reliefs montagneux de l'Est, la région est constituée d'une grande plaine fertile, où la culture du blé est prédominante. Il n'est d'ailleurs pas étonnant que cet aliment soit considéré (à tort) comme le symbole des paladins tant il fait partie intégrante de leur vie quotidienne.
Les Paladins se sont regroupés autour de la fière cité de Tradiria, juchée sur le seul véritable relief de la région. Trônant sur les Mers du Nord et visible de tous les villages tradiriens, la cité est sans doute le plus beau lieu qu'un humain est construit en Tédéhessie tant les murs imposants et magnifiques se dressent tels d'infranchissables remparts. A ce joug militaire s'ajoute une indéniable puissance commerciale, tournée autour de la vente agricole et les échanges du mystérieux orichalque avec les autres peuples.
Faune et flore
 
La région de Tradirie est probablement l'une des moins dangereuses des régions tant que l'on reste sur les chemins balisés : les vastes champs à la vue dégagée offrent peu de couverts aux brigands et bêtes sauvages. On recense néanmoins quelques meutes de loups dans les petites forets ou encore des buissons tueurs, de petits bosquets vivants camouflés pour mieux surprendre l'aventurier étourdi. Mais la principale faune est le Bewok, qui paisse en grand nombre dans cette région. Pacifique par nature, il peut très vite devenir dangereux si l'on s'en prend aux jeunes membres du troupeau.
Le seul véritable danger de la Tradirie remonte aux conséquences de la première guerre tradirienne. En effet les plaines furent le théâtre de nombreux raids de morts-vivants. Même si leur nombre a grandement chuté, il est encore possible de croiser des squelettes macabres et des goules se terrer dans les endroits sombres, attedant stoïquement qu'une âme vivante vienne s'offrir à eux.

La région est connue pour être une terre agricole d'excellente qualité. Ainsi le blé tradirien et les légumes des potagers y poussent toute l'année en abondance. La Tradirie est d'ailleurs considéré comme le grenier à blé de l'île et profite très largement de cette domination sur les denrées alimentaires. L'élevage n'est d'ailleurs pas en reste puisque la bêtise légendaire des Bewoks permet d'en faire une bête de somme docile.
Lieux importants & insolites
 
Fortins paladins
Région plane et sans réels reliefs, la Tradirie est une zone relativement facile à contrôler. Néanmoins les armées paladines y sont très présentes. Le meilleur symbole de cette domination militaire est la présence importante de tours blanches aux sculptutres caractéristiques.A la fois solides et élégants, les fortins paladins servent de tour d'observation et de casernes au contingent humain.
Toutes ne sont plus habités cependant, et nombreuses sont les tours périphériques qui ont été livrées à la nature et qui abritent désormais rôdeurs et créatures peu recommandables.
Tour maudite de Cephalide
Parmi les fortins abandonnés au temps, il en est un qui glace d'effrois les aventuriers les plus aguerris : la tour maudite de Céphalide. Ce noble, issu de la dynastie des Blade, fut avec sa compagne l'un des invités du banquet macabre d'Hécate. Le maléfice les transformèrent en des pantins d'os mais leur acendance leur laissèrent une vague autorité sur les squelettes et goules. Devenus généraux de la horde morbide, ils furent défaits par Sunblade et Iridius aux portes de Thanitoria.
Les Epoux déchus sont néanmoins revenus hanter les Terres Divines il y a 10 ans, amenant avec eux un hiver glacial. Beaucoup craignent encore le retour de Cephalide, accompagnée de sa défunte compagne. Jonchée au mileu d'une foret lugubre, sa silouhette désolée dégage aujourd'hui encore sa présence malsaine et corruptrice.
Labyrinthe d'Iridius
Cet étrange entrelac de blé tradirien a longtemps intrigué les érudits de la cour paladine. En effet, le blé qui y pousse ne semble pas dépérir alors qu'il fournit du blé de manière régulière. De plus, ses pousses y sont particulièrement coupantes, rendant impossible le passage au travers. La présence d'Iridius semble donc particulièrement ancrée dans le lieu.
Le lieu forme un labyrinthe d'une surface relativement importante, verouillant une grande partie de la frontière des plaines qui bordent la forêt d'Alothanria.
Cités et Villages
 
Tradiria, la cité paladine
Perché sur un éperon rocheux et faisant face à l'océan du nord, Tradiria est le joyau de l'architecture paladine. Ses hautes tours blanches et ses remparts infranchissables sont le fruit de l'expérience architecturale des Nains, alliée à la créativité sans limite des Humains.
La cité a utilisé la topographie des lieux pour différencier les rangs et leur habitat, qui se fondent d'ailleurs avec l'organisation militaire. Tout en haut de l'imposante cité trône le palais de la famille royale, qui s'élance tels de grâcieuses flèches dans les cieux. A ses côtés la Tour Solaire d'Iridius éclaire de son feu perpétuel le ciel de la Tradirie. On trouve plus bas les quartiers des officiers et des grands marchands, sous contrôle de la couronne et abrités par les remparts. Les fantassins et nouveaux arrivants sont le plus souvents logés dans les faubourgs de la ville, situés dans les plaines, hors des murs.

Ses habitants, hommes comme femmes, y sont des citoyens-soldats de premier ordre, entrainés tout au long de leur vie pour la gloire d'Iridius, quelque soit leurs rangs. Malgré cela, Tradiria n'a pas l'allure d'une garnison. Les maisons de pierre ont de larges fenêtres et les rues y sont tout à fait salubres. L'habitat y est très serré car nombreux sont ceux qui se sont massés dans la cité prospère, espérant y trouver un emploi moins pénible que celui des champs de blé.
Calmelac
Ce hameau sous autorité paladine consitue un des deux passages pour les montagnes de l'Est. Il se situe sur le flanc du plateau des Cyclopes, au bord de Calmelac, une étendue d'eau douce riche en poissons. Beaucoup s'accordent à dire que sa richesse agraire pourrait lui permettre de prospérer mais sa situation géographique la rend sensible aux incursions et de razzias. Avec le temps s'est créé un accord tacite entre pilleurs et cultivateurs, les premiers défendant les seconds des monstres de la région contre une partie de la récolte.
Reste à savoir combien de temps l'autorité paladine acceptera ce chantage à l'amiable...
Les Paladins Humains
 
Les Humains sont les créatures du dieu Iridius. Moins doué que ses divins frères , le dieu Solaire n'a pas pu transmettre l'immortalité que connaissent les autres races. Néanmoins la volonté de feu qui les habitent permet aux Hommes d'affronter ce monde hostile.
Les Humains de Tradiria, qui se nomment eux-mêmes peuple Paladin, s'organisent autour d'une discipline militaire stricte et écrasante. Il vivent pour la plupart au sein de Tradiria, une immense citadelle perchée en bord des mers du Nord et règnent en maître sur les fertiles plaines deTradirie, étroitement surveillées par de multiples fortins.
Société
/Description en cours d'écriture
Economie
/Description en cours d'écriture
Religion & Culture
/Description en cours d'écriture
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 71 bytes written, possibly out of free disk space