[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 45 bytes written, possibly out of free disk space
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 69 bytes written, possibly out of free disk space

Encyclopédie - Géographie

La Forêt d'Alothanria - Généralités
 
La région se compose d'une immense étendue boisée luxuriante où les arbres sont de toutes sortes et de toutes tailles. On y trouve en bordure des terres paladines des arbres souvent jeunes et donc de tailles modestes. C'est d'ailleurs à cette frontière naturelle, où les bois laissent place à la plaine qu'un relais de Dalicéros, ces énormes bêtes dociles - mais avec de fortes émanations odorantes - utilisées pour le transport. On y trouve égaelement quelques habitations, profitant des plaines fertiles ne dépendant pas de la juridiction paladine.

En s'enfonçant suffisamment, un voyageur peut atteindre d'Arbre Millénaire, Alon. Il s'agit d'un arbre extraordinaire, très haut, donc la sève est telle le miel, avec des propriétés stupéfiantes. Il pousse au sein de la partie septentrionale de la foret, visible de tous car situé sur un gigantesque plateau, formant ainsi une falaise ininterrompu le long de la côte Nord de la région, interdisant tout accès maritime. Il s'agit d'une des seules marques de Sorad en ces terres, car sinon, la nature est vivace, mais sauvage, sans rancœurs mais sans liens avec la magie.
En longeant cet éperon rocheux vous arrivez dans le Camp Retranché d'Alothanria, une ancienne forteresse naine creusée à flanc de montange. Lieu de vie - Cité - des Rebelles, ces puissants guerriers et forestiers défendant l'étendue sylvestre qui est leur foyer
Faune et flore
Dans les terres d'Alothanria, on trouve essentiellement des créatures naturelles, issues des Origines et de la création de l'île, et peu de créations issues de la magie telles les goules, gamlis... L'exception est la présence avérée mais source de nombreuses spéculations des Sylphes, d'étrange créatures de bois aux allures vaguement humanoïdes. Ils vivraient aux abords de l'Alon et beaucoup pensent que c'est ce dernier qui les a enfanté.

La faune locale est cependant relativement, peu agressive, mais vivace et territoriale. On rencontre de gros bewoks bruns, parfois deux à trois fois plus grands que ceux dans le reste de la Tédéhessie. Les bewoks noirs, sauvages, se défendent avec endurance et puissance quand ils sont attaqués, et leurs troupeaux sont dangereux pour qui s'aviserait de les exciter inconsciemment. les Loups sont également présents, et leurs meutes larges et intimidantes sont bien implantées et défendent jalousement leur territoire, menées par un mâle dominant souvent très impressionnant.
Toutefois, cette faune ne dérangent guère les Rebelles, qui habitent ces lieux. Ils n'ont pas vraiment domestiqué cette terre, non, car elle est sauvage, indomptable, et c'est cela sa beauté. Toutefois, ils ont parfaitement compris son fonctionnement et se laissent porter par la vague. Les meilleurs forestiers rebelles, les rôdeurs, surveillent avec attention les meutes, leurs territoires, leurs cycles de reproduction et leur comportement. Et ils surveillent aussi les populations de beaucoup d'espèces. Aussi, un équilibre naturel se produit, et loups, bewoks, Rebelles et autres créatures coexistent en harmonie.

L'Alothanria est un domaine forestier, et lorsqu'on pénètre le bois, on trouve de tout : ici des futaies, là une région si dense en feuillage que l'on ne peut parfois pas couper à travers, à d'autres endroits, les arbres sont larges et haut, de sorte que l'on puisse tranquillement passer sous leurs ramures fournies quinze pied plus haut, protégeant du soleil.
Néanmoins l'absence de magie en grande quantité rend la forêt d'Alothanria moins diversifée que la foret Soradii, et moins pourvoyeuse de plantes médicinales ou comestibles.
Lieux importants & insolites
 
Alon, l'arbre millénaire
Le Alon est un fils d'Yggdrasil, premier des arbres à avoir poussé sur la Tédéhessie. Il est le second plus grand arbre de l'île, bien que minuscule si on le compare à la cité-arbre de Cheel. Sa présence au Nord, loin des terres elfiques a été longtemps source de discorde. La cité naine d'Alothanria a d'ailleurs longtemps protégé sa ramure majestueuse, avant d'être détruit lors des guerres tradiriennes.
Aujourd'hui encore, le Alon est un centre incontournable de la région, fournissant aux Humains son huile aux propriétés magiques. On raconte qu'il abriterait aussi des richesses insoupconnées en son sein. Mais pénétrer dans le vieil arbre est considiéré par beaucoup comme un acte blasphématoire. Personne n'en est d'ailleurs jamais revenu pour en rapporter le contenu.
Falaise d'Aquari
La falaise d'Aquari est un éperon rocheux qui fait directement face au plateau qui longe la face Nord de la région. Son aspect rapelle celui d'une porteuse d'eau. Une cascade tombe d'ailleurs de cette dernière, renforçant par la même l'analogie.
L'eau qui y coule forme la principale rivière de la foret d'Alothanria, même si des ruisseaux mineurs s'y jettent. La falaise d'Aquari symbolise la limite Est du territoire rebelle et le début du territoire paladin.
Port de Nasgath Ark
Le port de Nasgath Ark est le plus grand port de l'île. Ou le moins petit pour être exact. L'impossibilité de partir de la Tédéhessie a conditionné la navigation et son commerce. Aussi le port accueille uniquement des navires de petit gabarit, destinés à des razzias le long des côtes. Les navigateurs-pilleurs de tous peuples y cohabitent dans une ambiance délétère, à l'abri des représailles car sous protectorat Rebelle.
Cités et Villages
 
Alothanria, Camp Retranché des Rebelles
Bâtit au coeur des anciennes ruines naines de la forteresse d'Alothanria, une communauté naine ayant construit cette forteresse sur l'unique sol rocailleux du nord-ouest de la Tédéhessie, le camp retranché est aujourd'hui le lieu de vie, le foyer des Rebelles. Certains l'appellent une cité, au même titre que Tradiria, Ghal Drasyl ou Urpis. Il ne faut pas s'arrêter au camp comme un agglomérat de tentes servant d'abris à une bande de vagabond abrités dans des ruines.

Alothanria, car le camp porte le même nom que la forêt qui l'abrite, est parfaitement fonctionnel, et aussi salubre que d'autres villes. Les tentes rebelles sont très bien étudiées : elles comportent plusieurs couches de toiles et de cuirs, permettant une isolation plutôt efficace, et certains de ces grands édifices en étoffes sont suffisamment énorme pour accueillir des centaines de personnes, comme la Tente des Assoiffés, lieu convivial du camp, ou la Tente du Conseil, centre des décisions du Général, chef de la nation.

Les Rebelles ont mis en place dans leur camp de savant système de petits canaux pour évacuer les excès de pluie, usant du mieux possibles l'héritage nain de ces terres, et utilisent les pierres taillées du sol comme routes, ainsi le camp n'est pas un endroit précaire, embourbé par temps de pluie, mais une ville agréable. Les arbres sont toujours présent, leurs branche fournissant ombre et protection contre la pluie. Enfin, la forteresse de Alothanria leur laisse de puissante fondation pour établir leurs défenses, et c'est sur un socle extrêmement dur que s'élèvent palissades et tours de guets pour les infatigables archers et guerriers rebelles, dont certains avait un nom craint dans le toutes la Tédéhessie. Des noms comme Toxic, Zokko, Sanjy...
Puits-de-rouille
Ce petit village humain typique a été le lieu d'une ruée vers l'or il y a 300 ans. Néanmoins le filon y était minuscule et beaucoup sont partis bredouille, donnant ce sobriquet à l'endroit. Puits-de-Rouille reste néanmoins une bourgade agricole qui fait le lien entre la foret d'Alothanria et les plaines de Tradirie et rese un point de ralliement incontournable pour les forestiers, les rebelles mais aussi les dissidents à la politique paladine.
Les Rebelles Humains
 
Les Humains sont les créatures du dieu Iridius. Moins doué que ses divins frères , le dieu Solaire n'a pas pu transmettre l'immortalité que connaissent les autres races. Néanmoins la volonté de feu qui les habitent permet aux Humains d'affronter ce monde hostile.
Les Rebelles aspirent à la Liberté. Pour se faire, ils ont choisi de rompre avec l'autorité paladine il y a de nombreuses années. S'ils vivent principalement de pillages et de pirateries, les Rebelles forment peu à peu une nation incontournable de la Tédéhessie. Ils se sont peu à peu rassemblés dans les ruines de la cité naine d'Alothanria, au sein des riches forêts du Nord-Est.
Société
Description en cours d'écriture
Economie
Description en cours d'écriture
Religion & Culture
Description en cours d'écriture
Contributeur(s) à cette page : Shyveno
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/terresdi/public_html/pages/lib/Logger.php on line 112: file_put_contents(): Only 0 of 71 bytes written, possibly out of free disk space